Sotchy Aké M’bo, nouveau vice-président et le président Bédié

Nommés lundi 1er avril, vice-présidents PDCI-RDA, Frédéric Sotchy Aké M’bo et Jules Achi Ahouzi, accompagnés des délégués N’gbesso N’gbesso Firmin, d’Agboville 3, et le député-maire Hubert Dessi, d’Agboville 4, se sont rendus ce mardi 2 avril à la résidence abidjanaise de Cocody du Président du PDCI pour exprimer leur satisfaction et leur gratitude au président Henri Konan Bédié qui était assisté de son Directeur de Cabinet. Au sortir de l’audience, ils se sont confiés à la presse.

Aké M’bo dira en substance : « Hier (lundi 1er avril), SEM Henri Konan Bédié a nommé deux nouveaux vice-présidents. Et ces deux nouveaux vice-présidents sont de l’Agnéby-Tiassa et du département d’Agboville. Donc, aujourd’hui, à l’initiative du doyen Jules Achi Ahouzi, nous sommes venus, sans trop tarder pour dire nos sentiments profonds pour cette distinction que le président a bien voulu nous faire, et cette confiance qu’il a placée en nous. C’est ainsi que nous sommes venus avec nos collègues d’hier, les délégués d’Agboville 3 et d’Agboville 4, pour déjà présenter nos sentiments de reconnaissance qui est l’expression de notre profonde gratitude au président pour cette élévation à ses côtés comme proches collaborateurs. Cela n’est pas passé inaperçu dans notre département et même dans la région de l’Agnéby-Tiassa.

Le président vient de sonner la cloche de la mobilisation d’Agboville, il a sonné la reconnaissance de nos militants qui sont restés fidèles au PDCI-RDA, depuis longtemps avec tous les vents de marchands d’illusion qui sont passés dans tout le pays, nos militant sont restés imperturbables. Nous avons dit au président notre foi, notre détermination à faire en sorte la mobilisation puisse se faire autour de lui pour aller à la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020. »

Jules Achi Ahouzi, nouveau vice-président et le Président Henri Konan Bédié

Pour Jules Ahouzi, le second nommé d’hier, « depuis un certain temps, des militants disaient que le PDCI-RDA d’Agboville, les responsables étaient oubliés. Et le président Bédié vient de démontrer que les responsables, le militantisme avéré est toujours récompensé. En nous nommant, il vient de récompenser le militantisme. Nous avons été d’abord Sg de section, membres du grand conseil, délégués, membre du BP, membres du comité des sages et aujourd’hui, nous sommes des vice-présidents. Cette nomination est une remobilisation de nos militants de base. Cela crée aussi une confiance en la jeunesse parce que beaucoup disent que « vous êtes nos papas, nos doyens, vous militez depuis et on ne vous donne rien, donc ils vont chercher où ils peuvent arriver vite ». Voilà que le président Bédié vient de démontrer que lorsqu’on est militant et qu’on a foi en son parti, le parti peut vous récompenser, le PDCI peut vous récompenser. Nous disons donc grand merci au président Henri Konan Bédié. Nous allons redoubler d’effort pour galvaniser et remobiliser les militants pour réaliser les objectifs du PDCI et du président Bédié. »
DIRCOM