Les audiences du président du PDCI-Rda du samedi 16 mars 2019-Daoukro : Toute la jeunesse du Rotary offre un tableau du critère des 4 questions au président Bédié

Traoré Mohamed Namory, président du collège des présidents des jeunes du Rotarac, était à Daoukro, à la résidence privée du président Henri Konan Bédié. Il était accompagné de Kouassi André Daniel, 2e vice-président du collège des présidents, Koné Nouba Coulibaly, la présidente du comité d’organisation de l’inter-ville, par ailleurs présidente du club Rotarac Abidjan doyen et la Secrétaire de la Coordination des clubs rotarac de Côte d’Ivoire, Ana Kéita. A sa sortie d’audience avec le président du PDCI-RDA, Traoré Namory a fait le point de sa visite à la presse.
Donnant les raisons de cette visite, le président du collège des présidents des jeunes du Rotary dira : « Nous sommes là ce jour pour dire merci à SEM Henri Konan Bédié, pour l’accueil chaleureux que sa ville de Daoukro nous a offert, lors de la tenue des l’inter-villes qui se sont déroulées du 1er au 3 mars 2019 ici à Daoukro. L’inter-ville, pour information, c’est une rencontre annuelle nationale de tous les Rotaraciens de Côte d’Ivoire. Entendez par rotaraciens, les jeunes du Rotary. Donc tous les rotaraciens de Côte d’Ivoire sont venus se recueillir dans la ville de Daoukro pour penser la cohésion sociale. Avec pour thème : « Quelle est la contribution de la jeunesse ivoirienne pour un fort impact sur la cohésion sociale ». Donc, nous avons eu 3 jours de réflexion sur ce sujet, en plus de la formation des dirigeants entrants, les nouveaux dirigeants des différents clubs de Rotarac de Côte d’Ivoire. Nous avons aussi eu des ateliers en présence du maire de la ville de Daoukro ainsi que du président du Conseil régional de l’Iffou qui ont bien voulu nous soutenir. Nous étions tous logés à l’hôtel de la paix pendant 3 jours. Cette rencontre nationale s’est très bien passée. Le président Bédié nous a ouvert les portes de la ville, nous a aidé à bien organiser notre rencontre. Nous sommes donc venus lui dire merci et lui témoigner toute notre reconnaissance pour ce qu’il a fait pour nous ».
Ces jeunes du Rotarac ont donc encouragé le président Bédié à continuer de s’imprégner du critère des 4 questions qui lui permet de voir juste et agir dans l’intérêt de tous les Ivoiriens. Car son slogan est : « Le progrès pour tous, le bonheur pour chacun. »
« C’est donc à juste titre que nous lui avons remis un tableau. Sur ce tableau, nous avons mentionné le critère des 4 questions. C’est le critère des 4 questions qui dirige les actions de chaque Rotaracien, pas seulement les jeunes, mais tous les rotariens dans le monde entier. Ce critère des 4 questions est libellé comme suit : « Au vu de tout ce que nous pensons, disons et faisons, est-ce vrai, est-ce juste, est-ce source de bonne volonté et d’amitié et est-ce équitable et profitable pour chacun ». Donc tout rotarien doit penser ce critère des 4 questions avant toute action. C’est pourquoi, nous faisons la promotion de ce critère au sein de toutes nos communautés pour que chaque personne, chaque Ivoirien, chaque Africain puisse s’imprégner de ce critère avant de mener toute action. C’est le socle même de la cohésion sociale, de la paix et le développement dans tous les pays », a dit Traoré Mohamed Namory, président du collège des présidents des jeunes du Rotarac.
Dircom

Comments

    No Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Fields marked * are mandatory.