Revue de presse du samedi 16 mars 2019

 POLITIQUE NATIONALE

Les activités du mouvement Pdci-Renaissance, la réaction de l’APDH dans le débat sur la réforme de la CEI et la convocation de Soul To Soul par le ministère des Affaires étrangères sont les trois grands temps forts de l’actualité politique

 LE NOUVEAU RÉVEIL
• Bédié, fâché, dénonce la forfaiture de ‘’Pdci-Renaissance’’ : « C’est une structure illégale et non reconnue par le Pdci-Rda »
Le journal publie la déclaration du président du Pdci-Rda qui désavoue les activités de Pdci-Renaissance et ses tenants dont l’ex-vice-président, Daniel Kablan Duncan, qui se sont exclus eux-mêmes du parti septuagénaire après leur participation au congrès du Rhdp unifié
• ‘’Le Conseil de discipline a engagé une procédure contre Duncan et les initiateurs de ‘’Pdci-Renaissance’’, informe le journal, qui publie la déclaration des délégués du Moronou, qui démentent ‘’l’affaire des 68 Secrétaires généraux de section ralliés au Rhdp’’

• Asphyxie programmée du parti de Bédié : Ouattara va-t-il couper le financement du Pdci-Rda ?
Le Nouveau réveil devance ce qi se prépare au laboratoire avec Amadou Soumahoro au perchoir. Ce dernier aurait déjà reçu ses premiers dossiers sur sa table, ou figurerait en place un sur le financement des partis politiques.
Selon les sources du journal, de grandes manœuvres sont en cours en vue de couper totalement sinon de réduire subséquemment les finances publiques du Pdci-Rda. « A défaut de refuser la subvention au parti du président Bédié, ils pourraient trouver des subterfuges pour répartir cette subvention entre trois parts. Deux parts pour ‘’Sur les traces d’Houphouët-Boigny’’ et ‘’Renaissance’’ qui revendiquent encore et toujours leur part du Pdci, malgré les décisions du Bureau politique, du Congrès et les déclarations du président Henri Konan Bédié. Histoire d’affaiblir le Pdci-Rda qui n’est pas enté au Rhdp, en réduisant le financement qui lui est normalement destiné », cite l’article.
Le journal précise que les mêmes manœuvres seraient valables aussi pour le MFA, le PIT divisés et dont une tendance est au Rhdp.

= Justement, les activités de Pdci-Renaissance font les manchettes de FRATERNITE MATIN et de LE PATRIOTE :
• ‘’600 femmes disent oui à Daniel Kablan Duncan’’, informe ces journaux, qui rendent compte d’une mobilisation de femmes du District d’Abidjan sous la houlette de ministres comme Raymonde Goudou, pour soutenir le mouvement du vice-président de la République.

 SOIR INFO
• Situation politique tendue : Soul to Soul convoqué d’urgence au ministère des Affaires étrangères
Le quotidien indépendant relaie le communiqué de la direction des Ressources humaines du ministère des Affaires étrangères qui invite le chef du service de protocole de Guillaume Soro à le rejoindre dès réception.
L’ex-chef du Parlement ivoirien, en réaction, exhorte son poulain à y aller sans critiquer la procédure à l’avance : « Même Gbagbo ne nous a pas séparés. (…). Soul, tu peux partir, ne regarde pas ma situation », écrit dans un post sur sa page facebook, Guillaume Soro.

 L’INTER
• Convoqué au ministère des Affaires étrangères : Voici où se trouve Soul To Soul
Selon ce journal, qui a pu joindre des proches collaborateurs de Guillaume Soro, Soul To Soul se trouverait dans son village, au Nord. Donc, il n’a pu répondre encore à la convocation dont il est censé n’avoir pas pris connaissance. Mais, le concerné, informé, pourra y répondre en début de semaine.

 SOIR INFO
• Célébration de la Journée de la femme : Il s’est passé quelque chose entre Dominique Ouattara et Henriette Bédié
Le quotidien indépendant revient sur ce qui semblait être un rapprochement entre les épouses des deux chefs d’Etat en bisbille, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Mais, le journal révèle que c’était une rencontre empreinte de suspicion, de méfiance et de prudence. En témoigne la distance observée par Mme Bédié, qui a repris la route dès que la cérémonie s’est achevée, sans prendre part à la partie festive, notamment le repas, aux côtés de Dominique Ouattara.

 LE TEMPS, pro-Gbagbo
• Présidentielle 2020 : Pourquoi la réforme de la CEI fait peur à Ouattara / Quand l’APDH confond Alassane Ouattara
Le quotidien pro-Gbagbo relève la peur de la transparence qui pourrait réduire les chances du Rhdp unifié et de ses tenants aux élections présidentielles de 2020 et reproduit la réaction de l’ONG, Action pour la protection des droits de l’Homme, qui a produit une déclaration suite à la position du gouvernement sur la réforme de la CEI.
L’APDH, dont la plainte a donné lieu à l’Arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, a publié, dans sa déclaration, les grandes lignes de cette décision pour conclure ceci : « Il apparait donc clairement et sans être expert des questions judiciaires et juridiques qu’une commission fondée sur les partis politiques violerait l’arrêt de la Cour et les engagements internationaux de la Côte de la Côte d’Ivoire. Par ailleurs, l’APDH prie le Chef de l’Etat, garant de l’Etat de droit, de saisir cette opportunité qu’offre cet Arrêt pour enraciner notre démocratie vacillante et permettre aux générations futures de vivre une paix honnête et bénéficier d’une législation claire, juste et opérationnelle tant en ce qui concerne la CEI, que la campagne électorale ainsi que le déroulement des élections et la proclamation des résultats afin d’en mieux garantir la sincérité et la régularité ».

• ‘’Les choses se compliquent, l’APDH interpelle l’Etat’’, écrit L’INTER

 LE PATRIOTE, seul quotidien Rhdp paraissant les samedis
• Les opposants bavardent, Ouattara travaille
Le journal fait le bilan de certaines actions du gouvernement et relève que 2000 localités ont été électrifiées en 6 ans, en plus de grands travaux en cours à l’Est, les infrastructures en réalisation dans le Goh, mais aussi des actions dans le Hambol.

 SOCIETE

 LE TEMPS sur la réforme hospitalière annoncée par le gouvernement
• ‘’Alors qu’il annonce une année sociale : Le régime veut privatiser les Chu et hôpitaux’’, écrit ce quotidien pro-Gbagbo

 LE PATRIOTE
• Depuis Korhogo, le Premier ministre aux enseignants grévistes : « Reprenez les cours lundi pour que les examens se tiennent »
Première voix du chef du gouvernement ivoirien, 8 semaines après la paralysie de l’école ivoirienne

 A L’INTERNATIONAL

• France : Quatre mois après, les Gilets jaunes toujours dans les rues. Ce samedi 16 mars 2019, la manifestation habituellement pacifique, a été émaillée de violences avec des dégâts conséquents.

Comments

    No Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Fields marked * are mandatory.