Revue de presse du jeudi 14 mars 2019

  • POLITIQUE NATIONALE

 

L’affaire Ohouo, les sorties de Guillaume Soro, les décisions du Conseil des ministres de ce mercredi 13 mars 2019, sont les sujets majeurs des Unes du jour.

.LE NOUVEAU REVEIL

  • Présidentielles 2020 : Grave menace sur le scrutin / Réforme de la CEI : Le gouvernement déchire les propositions de l’opposition

Le quotidien proche du PDCI s’intéresse à la réaction du gouvernement suite aux propositions faites par la plateforme des 24 partis de l’opposition. Cette réaction se résume en ces mots prononcés pare ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement : « Nous travaillons exclusivement à la recomposition de la CEI. Nous ne ferons pas plus que çà ».

  • Le NOUVEAU REVEIL revient aujourd’hui encore sur l’affaire Ohouo à la mairie du Plateau et estime que rien n’empêche, à ce jour, l’installation du maire élu, parce que sa liste a été élue à la régulière depuis 6 mois, et cela n’a rien à avoir avec l’affaire dans laquelle son nom est associé et qui viserait à « écorner son image et entacher son honorabilité »
  • Rebondissement à Yamoussoukro, après le passage du président Bédié Le NOUVEAU REVEIL
    • Accusé d’être opposé aux propos du président Bédié à Yamoussoukro, Nanan Konan Kan, chef de Kami : « Je n’ai accordé aucune interview pour m’opposer à Bédié »
    • Agnéby-Tiassa : Des cadres PDCI désavoue Patrick Achi, dénonce les tentatives de débauchage des militants et préviennent : « Plus jamais des gens ne viendront dans notre région pour insulter le président Henri Konan Bédié », ont déclaré le doyen Ahouzi Jules et des cadres de sa région.

 

 SOIR INFO parle de ‘’Bras de fer autour la CEI’’ et indique ce qui reste de marge de manœuvre à la plateforme des 24 partis de l’opposition.

=èIl s’agit, soit de rétablir l’équilibre de la force en mobilisant leurs militants contre la posture du gouvernement, soit ils abdiquent et la CEI reste en l’Etat.

  • Dans SOIR INFO, un proche de Guillaume Soro a décidé de répliquer aux accusations contre l’ex-chef de la rébellion en ce qui concerne l’assassinat, le 27 avril 2011, de feu Ibrahim Coulibaly, dit Major. Il dédouane le Premier ministre d’alors et ministre de la Défense et pointe du doigt le président de la République, Alassane Ouattara, qui a donné instruction en ce temps-là de mater une sorte de tentative de coup d’Etat que serait en train d’ourdir IB. « Pour mater cette tentative de coup d’Etat que s’apprêtait à faire IB, le chef de l’Etat, en sa qualité de nouveau président de la République, chef suprême des Armées, a donné l’ordre à ses officiers militaires d’utiliser la force pour déloger IB et ses hommes au cas où il décidait de ne pas se rendre, puisque la discussion avec lui était rompue », témoigne Traoré Mamadou, un ancien de l’ex-rébellion.
  • SOIR INFO : ‘’Rhdp : Watchard Kédjébo met en garde tous ceux qu’s’attaquent au président Ouattara ‘’
    • SOCIÉTÉ
    • SOIR INFO
    • ‘’Après l’école : Une autre grève à craindre se prépare, une rencontre décisive annoncée’’

    Le quotidien indépendant annonce une menace des cadres supérieurs de Santé d’entrer en grève. Une décision qui va être prise ce vendredi 15 mars 2019, au cours d’une rencontre que le Synacass-CI tenu par Dr Guillaume Apkesse, va avoir.

 

 

LE TEMPS

  • Mairie du Plateau, installation du maire élu : Ce qui se trame contre Jacques Ehouo

Le quotidien pro-Gbagbo croit savoir ce qui se trame contre le maire élu du Plateau et ceux qui tirent les ficelles.

Selon ce journal, qui souligne avoir mené ses investigations, des personnes travaillent à faire installer le Conseil municipal du Plateau. Mais, ces personnes ne veulent pas de la tête de liste du PDCI-Rda élue par les populations. Elles auraient commis des juristes pour trouver la parade et convoquer une réunion du Conseil municipal sans Jacques Ohouo. Mission difficile pour ces juristes, dont les mandants, proche de Fabrice Sawegnon, ont animé une conférence de presse au cours de laquelle ils ont lu des dispositions du code électoral estimant qu’elles peuvent exclure le maire élu.

Le journal prend l’avis d’un juriste, Dr Gildas Aka, qui démonte toute forme d’arguments sur la base des articles 140, 141 et 142 du code électoral. « J’ignore sur quel fondement le ministre de l’Intérieur a mis le Plateau sous délégation spéciale. Je suis surpris que les Conseils de M. Ohouo n’aient pas déféré cette décision à la censure du juge administratif. C’est une décision illégale à tout point de vue », a dit l’homme de droit, dont la thèse a porté sur ‘’l’organisation des territoires décentralisés en Côte d’Ivoire’’

 

‘’SORTIES DE GUILLAUME SORO’’

 

NOTRE VOIE : ‘’Après sa démission forcée, les sorties de Soro agacent le camp Ouattara’’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE MANDAT

  • ‘’Rhdp, dérives langagières, reniement éhontés, … : Pourquoi Soro se fait peur, il gagnerait à se taire’’, écrit le mandat sous forme de menace contre l’ancien chef de la rébellion ivoirienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

GENERATIONS NOUVELLES (quotidien Pro-Soro) :

  • ‘’Projet d’arrestation de l’ex-Pan : Les mouvements pro-Soro mettent en garde : « C’est un pas à ne pas franchir »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’INTER :

  • ‘’3ème Mandant présidentiel, une baronne du Rhdp : « Ouattara n’en veut plus »

Le journal relaie une sortie de la sénatrice du Bélier, Mme Tamini Adjoua Louise, face à des chefs traditionnels de Toumodi qu’elle a rencontré à Toumodi, sa localité natale. « Si la division continue, et si le président Alassane Ouattara ne veut pas que tout ce qu’il a construit soit détruit, alors il va falloir qu’il soit encore là pour mettre de l’ordre avant de partir comme il le souhaite. C’est vrai, il n’en veut plus. Mais qui va lui succéder ? », a lâché Mme Tamini Adjoua, cadre RDR.

  • Sur L’INTER : Watchard K (Rhdp) : « C’est Ouattara qui garantit la paix »

 

 

 

 

LE PATRIOTE annonce la mise en place des organes du Rhdp avec un Bureau politique de 1000 personnes en vue et l’installation bientôt des structures de ce parti unifié.

  • ‘’RHDP, la machine est prête’’, écrit ce journal proche du pouvoir

 

Ancien militant PDCI, puis membre de la Galaxie patriotique pro-Gbagbo, ex-exilé au Ghana, Secrétaire général de ‘’Concorde, le parti du diplomate Alcide Djédjé, un ex-farouche pro-Gbagbo, Watchard Kédjébo fait la Une de plusieurs journaux sur lesquels il s’attaque au président du PDCI-Rda et met en garde les adversaires du pouvoir Ouattara. Des morceaux choisis :

 

 

 

RASSEMBLEMENT (Rhdp) :

  • Ingratitude, tribalisme, haine, … : Watchard Kadjébo dans tous ses états : « Qu’est-ce que Bédié a fait pour les Baoulés ? »
  • « Le relis identitaires est dangereux »
  • « Tout le monde ne peut devenir président », …

 

 

 

 

 

 

 

LG INFOS

  • SOCIÉTÉ

Les menaces sur l’école ivoirienne continuent.

  • Grève des enseignants : Comment le régime sabote les négociations, les intérêts en jeu

Ce quotidien pro-Gbagbo consacre un grand dossier sur la paralysie de l’école ivoirienne depuis la grève entamée par les enseignants en janvier et les tentatives de négociations qu’il y a eu.

Le journal dénonce l’attitude des tenants du pouvoir visant à discuter avec les syndicalistes avec des seconds couteaux en plus de tenter de les diviser et de les opposer. « Les négociations menées avec les enseignants n’aboutiront pas tant que celles-ci serviront de fonds de commerce. La résolution de cette crise constitue un business pour certains. Tout le monde veut manger sur le dos des enseignants. Ainsi, les négociations sont torpillées, contestées par certains pontes du pouvoir… », écrit le journal, qui indique que tout le monde veut tirer des retombées financières ou plaire au prince.

 

CONSEIL DES MINISTRES : FRATERNITÉ MATIN et les journaux proches du pouvoir livrent les grandes décisions prises :

 

  • Santé : Adoption d’un projet de loi sur la réforme hospitalière.
  • Les Chu deviendront des établissements publics hospitaliers
  • Un nouveau mode de gestion basé sur les résultats bientôt en vigueur

 

  • Guichet unique du permis de conduire : Un organe spécial créé pour l’instruction des dossiers et l’inspection obligatoire des terrains
  • Foncier : Un identifiant unique pour les parcelles
  • Diplomatie : L’ex-CEMA, le Général Touré Sékou nommé ambassadeur au Sénégal, en remplacement de feu Edouard Kassaraté.

  ÉCONOMIE

  • Filets sociaux productif : 50 milliards pour sortir 35.000 ménages de la précarité. Une somme annoncée par la ministre Mariatou Koné, en charge de ce dossier

 

 

  • A L’INTERNATIONAL

 

  • Algérie : La mobilisation continue contre le prolongement du quatrième mandat de Bouteflika relativement à la transition qui se profile, à partir du 18 avril 2019, date prévue pour les élections reportées. Son nouveau Premier ministre, Nourredine Bedoui, lui, annonce la mise en place de son gouvernement la semaine prochaine.

 

  • Brexit: Theresa May de plus en plus menacée dans son fauteuil de premier ministre après le revers essuyé dans la tentative de ramener les Britanniques à confirmer le retrait de l’Union européenne. Un retrait de moins en moins évident après l’accord avec l’UE qui prend en compte la préoccupation des travaillistes sur les mouvements des travailleurs.
  • Tournée en Afrique de l’Est du président français : Emmanuel Macron annonce des contrats pour les hommes d’affaires français au Kenya

 

 

 

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.