Revue de presse du mercredi 6 mars 2019

POLITIQUE NATIONALE

Les regards de la plupart des journaux sont tournés vers Yamoussoukro, depuis hier, et nombreux sont les quotidiens qui ont consacré leurs Unes du jour à l’arrivée du président du PDCI-Rda dans la capitale politique ivoirienne où il va rencontrer les chefs traditionnels Baoulé
.

LE NOUVEAU RÉVEIL
Yamoussoukro : Devant les chefs Baoulé, Bédié ‘’débaptise’’ Ouattara aujourd’hui.

Le quotidien proche du PDCI-Rda fait un large écho de l’arrivée du président Bédié à Yamoussoukro hier mardi 5 mars 2019 et relate l’accueil qui lui a été réservé ainsi que ses premières activités, notamment au caveau de feu Félix Houphouët-Boigny.
Le journal souligne que le président du PDCI-Rda a parlé à Houphouët-Boigny hier, avant sa rencontre avec les chefs Akouè et Nanafouè au cours de laquelle il va balayer les mensonges des ‘’captifs’’ du Rhdp dans la région du Bélier « toujours fidèle au PDCI-RDA et au digne héritier d’Houphouët-Boigny ».

LE NOUVEAU RÉVEIL : ‘’Le Rhdp pris en flagrant délit de fraude’’ dénonce le quotidien proche du PDCI-RDA, qui rend compte d’une déclaration des députés du PDCI, qui ont décelé une ‘’mascarade’’ par la remise en cause de la procédure du bulletin unique pour une procédure à bulletin multiple par tête de candidat. Ce qui, à leurs yeux, constitue une stratégie de fraude, contraire à l’expression démocratique dans l’hémicycle.

 

SOIR INFO
Situation politique en Côte d’Ivoire : Bédié débarque à Yamoussoukro pour rencontrer les chefs traditionnels à huis clos
Le journal décrit l’accueil en fanfare chez Houphouët annonce les rencontres qu’il va avoir et souligne : « Il passe à la vitesse supérieure contre Ouattara »

Ce quotidien indépendant indique ‘’comment le PDCI-Renaissance veut constituer le pont entre le PDCI et le RHDP’’.

EN SOCIÉTÉ

Soir info : Grève dans l’Enseignement publique
Des policiers attaqués par des élèves, des blessés, des syndicalistes arrêtés, des enseignants en fuite

 

 

NOTRE VOIE, pro-FPI d’Affi N’Guessan

A Yamoussoukro depuis hier : Bédié efface les traces de Ouattara
Le journal présente l’agenda du président du PDCI sur les terres de son mentor Houphouët-Boigny et écrit qu’il a déjà entamé un huis clos avec les chefs Akouè.

 

 

 

 

 

L’INTER,

lui, met l’accent sur les paroles prononcées lors de la libation. Des paroles de bénédictions au président du PDCI-RDA qui en disent long sur la suite de son séjour et ce qui va constituer le menu de sa rencontre de ce jour avec les chefs traditionnels.

Les journaux proches du pouvoir ne sont pas non plus en marge de l’actualité créée par la visite du président du PDCI-Rda à Yamoussoukro

‘’Front populaire ivoirien ; Des révélations sur les manœuvres de Simone Gbagbo, ce qui s’est passé avant le décès de Sangaré’’
Le quotidien indépendant publie les confidences d’un proche de Pascal Affi N’Guessan qui explique que l’ex-Première dame Simone Ehivet Gbagbo souhaite un Front populaire ivoirien (FPI) réconcilié et uni. Selon ce proche, l’épouse de Laurent Gbagbo manœuvre pour espérer rabibocher les deux camps opposés : celui d’Affi N’Guessan et celui de feu Abou Drahamane Sangaré. Mais, cette diplomatie dans l’ombre s’est trouvée quelque peu plombée avec la mort de Sangaré, qui constituait le principal obstacle à lever. « C’est lui qu’il fallait convaincre pour que les autres puissent véritablement se libérer. Pendant que nous négocions, le concerné n’avait pas un bon état de santé. Or c’est avec Sangaré que la délégation d’Affi conduite par le ministre Comoé allait échanger par l’entremise de Mme Gbagbo. Et c’est chez Simone Gbagbo que nous avons appris que Sangaré était malade. Donc elle a suggéré qu’on attende qu’il se rétablisse avant de poursuivre les négociations. Malheureusement, les choses se sont passées autrement », explique le proche de Pascal Affi N’Guessan.

L’EXPRESSION

‘’Yamoussoukro : Annoncé en grande pompe, Bédié accueilli, hier, par une poignée de militants’’, affiche ce journal

EN SOCIÉTÉ
Le supérieur a repris, le primaire et le secondaire trainent les pas

 

 

 

 

 

LE PATRIOTE

‘’Yamoussoukro : La Garde de Bédié menace à l’arme les journalistes de Le Patriote et de L’Expression’’, titre ce quotidien

LE PATRIOTE en fait sa manchette
Entre le candidat du RHDP et du PDCI, qui va prendre le ‘’tabouret’’ ?
Le journal fait un focus sur les députés du Rhdp rangés en bloc derrière Amadou Soumahoro présenté comme ‘’le grand favori’’

 

 

 

 

LE MANDAT

Présidentielle 2020 / RHDP – PDCI : Bédié pourra-t-il annoncer sa candidature aux chefs Baoulé ?
Le quotidien proche du Rhdp fait la genèse de la candidature du président du PDCI-RDA depuis 2013 et indique comment il a divisé le canton Akouè notamment dans la lignée successorale de feu Houphouët-Boigny.
Ce qui lui aura valu d’être « accueilli froidement, hier, à Yamoussoukro’’

L’élection du président de l’Assemblée nationale ce jeudi 7 mars 2019 polarise déjà l’actualité.

LE MANDAT présente 21 députés issus des rangs du PDCI mobilisés pour ‘’Tchomba’’ et donne la parole au candidat du Rhdp qui rassure qu’il a une vision pour le Parlement. Vision dans laquelle il compte travailler en équipe avec tous les élus.

 

 

LE TEMPS

CEI, stratagèmes électoral, présidentielle 2020 : Voici le coup que le Rhdp prépare
Le quotidien pro-Gbagbo redoute un scénario de Ouattara similaire à cette de 2010 pour opérer un passage en force. Ce scénario consisterait à afficher sa majorité aux yeux de l’opinion internationale à travers le Rhdp unifié et sa composition. Il s’agit de faire croire que ce parti unifié regroupe toutes les forces significatives du moment, alors que ceci n’est pas le cas avec des morceaux de MFA, de PIT, de l’UDCI, des cadres du PDCI débauchés, Concorde d’Alcide Djédjé (Pro-Gbagbo). Un plan savamment monté dont les acteurs sont outre les leaders de ces forces politiques qui l’accompagnent, la Commission électorale indépendante qui se trouve au cœur d’une grosse manipulation.

EN SOCIÉTÉ
Plusieurs enseignants interpellés, hier, le régime met de l’huile sur le feu, les syndicats en Assemblée générale aujourd’hui.

 

Le Quotidien d’Abidjan

EN SOCIÉTÉ
Le régime continue de traquer les grévistes, des enseignants arrêtés, des comptes bancaires bloqués

 

 

 

 

 

 

LG Info :

EN SOCIÉTÉ
Plusieurs syndicalistes encore arrêtés, le régime met de l’huile sur le feu, Elèves et étudiants menacent

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.