N’dri Pierre-Narcisse, porte-parole du Pdci-Rda, réagit: «Aucun secrétaire général de section ne s’est engagé au parti unifié dans le Moronou»

Le porte-parole du Pdci-Rda, M N’dri Narcisse, par ailleurs secrétaire exécutif chargé des Commissions techniques nationales, a entretenu la presse au terme de la 126e réunion présidée par le président Henri Konan Bédié.

 

Le secrétariat exécutif a été étoffé, à quoi répond ce changement ?
C’est de permettre désormais au secrétariat exécutif d’être en interaction avec l’activité économique et aussi maitriser tout ce qui est culturel et tout ce qui est environnemental parce que ce sont des éléments importants attendus dans les objectifs du millénaire pour le développement. Donc, il s’agit pour le Pdci-Rda d’être en phase avec les Omd.

Quels sont les prochains défis du secrétariat exécutifs ?
Telle que la feuille de route a été déclinée, le point majeur pour 2019, c’est le redimensionnement achevé des délégations. Nous sommes passés de 233 délégations à ce jour à 321 délégations. Ça voudrait dire que l’approche consiste à rapprocher le personnel politique des populations et de nos militants, faire en sorte que les uns et les autres soient suffisamment sensibilisés sur les grands enjeux et sur la façon dont le Pdci entend s’approprier les attentes des populations et les traduire dans un programme de gouvernement pour aller à la conquête du pouvoir en 2020. Donc, c’est une tache essentielle.

La presse a fait échos de 68 secrétaires de section Pdci-Rda dans le Moronou qui auraient viré au Rhdp. Quel est votre regard sur la question ?
Oui, ça c’est la presse qui vous le dit. Vous savez, en la matière, la désinformation et l’intoxication, ce sont des choses courantes. Mais ceux qui le disent, c’est à leur regret parce qu’ils n’ont pas pu réussir leur mission de liquidation du Pdci-Rda. Mais que voulez-vous, peuvent-ils aller bredouille au parti unifié ? Comment seront-ils reçus ? Donc de telles informations, leur donnent un peu de courage pour intégrer leur nouveau parti politique. Donc, nos militants sont toujours en situation de veille, ils restent toujours mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre du parti. Je vous dis qu’aucun secrétaire général de section, ne s’est engagé au parti unifié.

A quand, la nomination des nouveaux délégués ?
Le redimensionnement a été fait, le président l’a approuvé, il s’agit de nommer maintenant les hommes et les femmes pour assurer ces taches et dans un délai maximum de deux semaines, vous verrez les nouveaux délégués nommés à leur tache et les nouveaux secrétaires de sections prendront entameront leur mission.

Pour les militants qui s’interrogent à quand la signature de la nouvelle plateforme ?
De toutes les façons, vous suivez l’actualité et de mémoire d’ivoiriens, c’est la première fois qu’un parti, le Pdci-Rda arrive à unir autour de lui, à fédérer autour de lui, près de 21 partis politiques. Et ceci sur une question essentielle de la vie et qui est la Commission électorale indépendante qui est au cœur de toutes les préoccupations. Quand vous arrivez à rallier autant de partis politiques autour d’une vision, c’est que la plateforme n’est pas loin. La question de date, est une question d’opportunité.

Monsieur le secrétaire exécutif, le président Bédié se rend à Yamoussoukro, ce mercredi pour rencontrer des chefs. Comme message, l’on peut s’attendre à quoi ?
Bien entendu, c’est une visite de famille d’abord que le président effectue en cette période là à Yamoussoukro pour rencontrer les tribus Nanafouè et Akouè. Je pense que c’est une visite de famille et le président Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda aura l’opportunité de discuter de toutes les questions avec les chefs de Yamoussoukro. On ne va pas vous dire ce qu’il va dire avant qu’il ne parle, mais restez attentifs, ça sera un message très important à l’endroit de tous les ivoiriens et de tous les acteurs politiques décisifs dans ce pays.

Source : Le Nouveau Réveil

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.