Election à la Présidence de l’Assemblée nationale: La direction de campagne du candidat du Pdci-Rda dénonce les conditions du scrutin (déclaration)

L’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale, après la démission de Guillaume Soro, aura lieu ce jeudi 7 mars. Il y a deux candidats en lice. N’gouan Jérémie Alfred du Pdci-Rda et Amadou Soumahoro du Rdr-Rhdp. Mais déjà, la tension monte. Tout simplement parce que le président intérimaire, Mamadou Diawara, ne veut pas respecter les décisions du bureau de l’Assemblée. Voici la déclaration de la direction de campagne du candidat du Pdci-Rda, lue par l’honorable Konan Koffi Marius.

ELECTION DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE
POINT DE PRESSE DU COMITE DE CAMPAGNE DU CANDIDAT N’GOUAN JEREMIE ALFRED

Mesdames et Messieurs,
Chers amis de la Presse,
Je voudrais vous exprimer la gratitude du Comité de campagne de l’Honorable N’GOUAN JEREMIE ALFRED, candidat à l’élection du Président de l’Assemblée nationale pour votre présence.
Le point de presse de ce jour a pour objet de faire connaître à la communauté nationale et internationale certaines modalités pratiques d’organisation de l’élection du Président de l’Assemblée nationale qu’aurait arrêtées le Président par intérim au cours de la réunion du Bureau de l’Assemblée nationale, tenu ce jour 05 mars 2019.
Mais avant, il importe de rappeler qu’au terme de l’Article 7 du Règlement de l’Assemblée nationale : « Le Président de l’Assemblée nationale est élu pour la durée de la législature, au scrutin uninominal secret à la majorité absolue des Députés présents, au premier tour ».
En application de cette disposition, le Bureau de l’Assemblée nationale, réuni le mardi 26 février 2019 avait arrêté entre autres décisions, au titre du bulletin de vote : le vote a lieu au moyen d’un bulletin unique (point 3 du relevé des décisions du bureau de l’Assemblée nationale).
Convoquée aujourd’hui pour adopter l’ensemble des décisions du 26 février dernier, la réunion du Bureau s’est engagée par la remise en cause du bulletin unique à la demande de certains membres, qui ont estimé que des bulletins multiples devraient être utilisés pour le vote.
C’est dans ces conditions qu’il aurait été décidé d’imposer que le scrutin du jeudi 7 mars 2019 se déroule avec un bulletin par candidat, c’est-à-dire des bulletins multiples.
Face à cette situation préoccupante et dans l’attente d’une communication officielle de l’Assemblée nationale sur ce sujet, la Direction de campagne du candidat N’GOUAN Jérémie Alfred :
• Dénonce cette tentative qui ne viserait qu’à faire échec au caractère secret du vote en violation des principes démocratiques établis dans notre Pays après plusieurs années de luttes ;
• Condamne la violation du caractère non impératif du mandat parlementaire, car selon les tenants des bulletins multiples, il s’agit par ce mode opératoire de permettre au Député de rendre compte de son vote à son groupe, au moyen du bulletin qu’il n’aura pas utilisé ;
• Se réserve le droit de prendre toutes les mesures appropriées afin de faire barrage à cette mascarade électorale qui ne saurait prospérer au sein de l’Assemblée nationale, temple de l’Etat de droit et de la Démocratie.
Aussi, le Président du Groupe Parlementaire PDCI-RDA vient d’être saisi de la question. Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA fera connaitre sa position officielle ce mercredi 6 mars à 10heures à la Maison du Parti.

Fait à Abidjan, le 05 mars 2019
Pour le comité de Campagne du candidat N’GOUAN Jérémie Alfred
Le Directeur
Honorable KONAN Koffi Marius

 

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.