Le président Bédié à propos des propositions de l’opposition: «La qualité des travaux et la pertinence de nos observations facilitent la finalisation des projets de code électoral…»

Discours de Son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA
lors de la Plénière de l’Assemblée des Partis Politiques de l’Opposition Ivoirienne relative à la réforme de la Commission Électorale Indépendante. (CEI)

Vendredi 01 Mars 2019, à 11h 00 mn au siège du PDCI-RDA.

 

deuxième intervention du Président du PDCI-RDA.

 

Mesdames et Messieurs les Présidents des partis politiques de l’opposition ivoirienne, nous sommes au terme de nos travaux de ce jour.

Que pouvons-nous retenir en substance ?
Je note, avec vous, que nous avons eu raison de mener ces travaux de réflexion sur la réforme de la Commission Electorale Indépendante.

En effet, la qualité des travaux de nos experts et la pertinence de nos observations facilitent la finalisation des projets de code électoral et de la loi organique relatifs à l’organe en charge des élections à créer.

Tel est notre objectif majeur qui est de doter la Côte d’Ivoire d’un organe électoral crédible, transparent et accepté par tous les acteurs politiques et nos concitoyens appelés à exercer leurs droits de vote en toute liberté et sécurité.

Mesdames et Messieurs les Présidents des partis politiques de l’opposition, cet objectif doit être atteint pour restaurer la démocratie et rassurer les populations ivoiriennes
en période électorale.
L’exercice de rapprochement réussi par nos partis politiques, depuis le 30 janvier 2019 à ce jour, est la preuve que nous sommes capables de conduire, dans le respect de la diversité de nos opinions, des réflexions conjointes pour asseoir et consolider la démocratie et l’état de droit en Côte d’Ivoire.

Mesdames et Messieurs les Présidents des partis politiques de l’opposition, nous venons, ce matin, d’exprimer notre engagement politique, devant la nation et le monde entier, pour faire triompher ces deux concepts que sont :« la démocratie et l’état de droit ».

Ces deux concepts constituent les fondements essentiels de la paix et de la cohésion sociale, pour tout peuple qui aspire à la stabilité, au développement et au progrès social.

Mesdames et Messieurs les Présidents :
-nous devons apprendre la démocratie, nous familiariser avec elle et l’enseigner à nos militants dans nos formations politiques respectives ;
-nous devons œuvrer à l’affirmation de l’état de droit et le promouvoir partout pour l’égalité de tous devant la loi.

Je me réjouis, autant que vous, que nous ayons pu nous exprimer d’une même voix et que nous ayons également proposé un document unique relatif à la réforme profonde de la commission électorale indépendante, actuellement en vigueur.

J’ose espérer que le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire saura saisir l’opportunité que nous lui offrons pour s’investir dans la tenue d’une concertation élargie pour une réforme consensuelle et profonde de la commission électorale indépendante.

Je réaffirme que l’organe, en charge des élections à créer, doit être indépendant et impartial et être à même de protéger le droit à l’égalité devant le suffrage. Il doit être l’instrument qui organise la dévolution des mandats électifs dans la paix et le respect des droits de tous.

C’est sur ces mots pleins d’espoir que je voudrais adresser, à nouveau, au nom de mes pairs, mes vives et chaleureuses félicitations aux membres du Comité des experts de nos partis politiques.

Je soumets, dès à présent, à votre approbation le document de réforme de la commission électorale indépendante.

Acclamation de l’Assemblée des Présidents des partis politiques de l’opposition ivoirienne

Fait à Abidjan, le vendredi 01er mars 2019
Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA

Commentaires

  • Coulibaly Zié Yaya
    2 mars 2019 Répondre

    Parfait !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.