Sanogo Lancina, président des transporteurs PDCI aux ex-cadres du parti « Vous devriez avoir honte d’insulter le président Bédié »

Le président des transporteurs pour le PDCI, Sanogo Lancina , a versé des larmes chaudes devant le président Henri Konan Bédié lors de la présentation, hier, à Daoukro, des vœux des mouvements associatifs et ONG proches du PDCI Rda au président du parti. Il a dit ne pas comprendre ceux des cadres du PDCI qui n’hésitent pas à injurier le président Bédié, leur bienfaiteur. « Il y a des ainés qui s’attaquent au président Henri Konan Bédié, des gens qui dormaient à la résidence du président Henri Konan Bédié, des ministres, des députés, des présidents de conseil régional, que le président Bédié a fabriqué de toutes pièces. Vous devriez avoir honte d’insulter le président Bédié. Ça fait honte, monsieur le président, vous pouvez compter sur nous. Ils vont manger et quand ils sont rassasiés, ils reviennent pour attraper le pied du président Bédié pour lui demander pardon » a-t-il regretté avant d’envoyer un message clair aux cadres du parti aujourd’hui au RHDP et s’attaquent au président du PDCI « Cette fois ci, si vous êtes partis manger et que vous êtes rassasié, restez là-bas. Vous étiez petit professeur à Dabou, vous êtes venu supplier le président Bédié. Il a permis que vous soyez député, maire, ministre pendant plus de 17 ans. » Il n’est pas allé au bout de ses idées. Il s’est mis à pleurer « Dieu va les payer. C’est trop méchant. C’est méchant. Nous sommes jeunes et quand nous voyons nos ainés en train de fatiguer notre papa, à son âge, ça fait mal. On n’arrive pas à dormir, on n’a pas grand moyen, mais on se bat pour le président Bédié, on vous aller manger le riz du RDR pour venir injurier le président Bédié. Vous allez vomir un matin » a-t-il assené avant de terminer sur une mise en garde « Vous êtes partis pour manger avec eux, mais vous aller voir. Celui qui est là, vous allez voir ce qu’il va vous montrer. Vous allez en tirer les conséquences. Monsieur le président Bédié, comptez sur les jeunes. Ce sont eux qui votent ».
F.K

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.