LANCEMENT DE LA CAMPAGNE NATIONALE D’ADHESION: Allocution de Mme DIOMANDE Djenabou Directrice de la Communication du PDCI RDA

Monsieur le Chef du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA, le professeur  Maurice KAKOU GUIKAHUE,
Certaines personnes soutiennent que vous manipulez le Président Henri Bédié et moi. Selon eux, je suis les oreilles du Président Bédié et dès que vous m’alertez, je cours lui dire d’exécuter ce que le Secrétaire a demandé. Je tiens à préciser que le Président Bédié n’est pas un homme qu’on peut manipuler. Le Président donne des instructions et nous, nous exécutons. Je voudrais aussi que tout le monde puisse retenir la précision que je viens de faire. Pour plus de conviction, je vous invite à lire l’interview du Président à paraître dans ‘’Le Nouveau Réveil’’  ce lundi 26 novembre et vous comprendrez qu’il n’est pas manipulable, parce qu’il a une vision qu’il suit et rien ne peut l’en détourner. Soyez rassurés et ne vous inquiétez pas, chers militants et sympathisants du PDCI-RDA.
Monsieur le Chef du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA, professeur  Maurice KAKOU GUIKAHUE, que j’appelle affectueusement mon général, souvent Capitaine courage, sans vous le PDCI-RDA aurait des problèmes. On ne peut pas  vous acheter, puisqu’on vous a tout proposé en vain. A ces fossoyeurs-là, vous avez répondu, ‘’je  meurs  pour le PDCI-RDA et pour le Président Henri Konan Bédié’’. Vous êtes un homme de confiance et c’est pourquoi je vous suis. Pour la petite anecdote,  je lui ai très souvent dit, le jour où je constaterai que vous avez pris un chemin contraire à celui d’Henri Konan Bédié, vous n’allez pas me reconnaitre. Et, il a toujours mérité cette confiance. C’est le modèle d’un vrai patron qui sait écouter ses collaborateurs. C’est un vrai chef.
Mesdames et messieurs les vice-présidents, 
Chers membres du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA,
Honorables membres du bureau politique du PDCI-RDA,
Chers militants et sympathisants,
Mes frères jeunes, nous qui sommes le fer de lance de notre parti politique et qui allons faire la victoire du PDCI-RDA en 2020,
Mesdames et Messieurs de la presse nationale et internationale, nous vous remercions de l’accompagnement que vous faites pour nous  chaque jour
Honorables invités,
Mesdames et messieurs,
Dans un environnement politique ivoirien, particulièrement animé depuis quelques mois, le PDCI RDA est résolument engagé à reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020. Raison pour laquelle, notre parti politique, le PDCI-RDA, a décidé de se donner tous les moyens de bord indispensables pour jouer, non seulement un rôle de baobab, mais aussi celui de leader dans le nouveau paysage politique qui se dessine.
Ce rôle de leader incontestable lui impose, entres autres, de mener des actions permanentes de terrain.
Ce, pour consolider, voire renforcer son positionnement unique que lui confère son histoire septuagénaire sur l’échiquier politique national. C’est d’ailleurs dans cette ligne politique que s’inscrivent les récentes décisions et activités du PDCI RDA.
Au nombre de celles-ci, figure la présente campagne d’adhésion et d’immatriculation des militants et sympathisants du PDCI-RDA autour du thème : « Pour la Côte d’Ivoire, je prends mes responsabilités et j’adhère au PDCI-RDA». Rappelons que cette opération est pilotée par le Secrétaire Exécutif en charge des Nouvelles Adhésions et du Recrutement (SENAR), Monsieur Ange Isaac Aka.
Mon frère, merci beaucoup. Je pense que le Président Bédié ne s’est pas trompé. Le Secrétaire Exécutif en chef non plus en vous présentant au Président pour vous confier la responsabilité des nouvelles adhésions et d’immatriculation des militants et sympathisants du PDCI-RDA. Je me souviens lorsque le Secrétaire Exécutif t’a présenté au Président Bédié, mon frère AKA ANGE, tu as été tellement convaincant. Le Président Henri Konan Bédié a dit au Secrétaire Exécutif, je veux ce jeune au secrétariat exécutif chargé de nouvelles adhésions et du recrutement. C’est cela un chef, il écoute. Cela pour dire que le Ministre  Guikahué conseille le Président. Le secrétariat Exécutif est le cabinet du Président Bédié. Tous ses membres peuvent le conseiller. Ils sont au nombre de 24 et le chef, c’est le Professeur Maurice Kakou Guikahué.
Cette opération est donc sous le contrôle du Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI RDA, le  PROF Maurice Kakou Guikahué, qui pilote tout ce qui est opérationnel. L’opération a été inspirée par un grand Monsieur, un visionnaire, un grand chef, l’homme de paix, de dialogue, de don de soi, que je nomme le Président Henri Konan Bédié. A une réunion, le Président Bédié a demandé au Secrétaire d’ajouter à l’ordre du jour, ‘’le lancement de la campagne d’adhésion et d’immatriculation des militants et sympathisants du PDCI-RDA’’. Et quand nous sommes sortis de la réunion, le Secrétaire Guikahué a dit : ‘’Mais  le Président est un grand visionnaire. Je lui ai répondu que c’est parce que le Président Bédié tient à gagner les élections de 2020 pour le bonheur des Ivoiriens. Et ce bonheur ne peut être réalisé que par ce travail de recrutement de nouveaux adhérents qui  se poursuivra jusqu’à 2020. C’est-à-dire à la victoire finale du PDCI-RDA. C’est pourquoi cette opération va s’étendre sur tout le territoire national et partout à l’étranger où il y a une diaspora ivoirienne.
Cette opération est en parfaite harmonie avec les nouvelles orientations impulsées par le Parti.
Par ailleurs, tous ceux qui ont vu le teasing de la campagne de communication, savent que nous sommes à environ 230.000 personnes déjà en quelques heures et nous continuerons jusqu’à la victoire du PDCI-RDA en 2020 pour le bonheur des ivoiriens.
Avant de présenter les conditions d’adhésion pour devenir militant du PDCI-RDA, suivons ensemble les différentes étapes de la campagne digitale, avec M’BAHIA N’guessan, secrétaire technique du Comité de gestion du site web et de l’économie numérique du Pdci-Rda.
Je vous remercie.
Mme Djenabou ZONGO-DIOMANDE
Directrice de la Communication du PDCI RDA

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.