Face aux aux accusations, le directeur de cabinet du Président BEDIÉ se révolte

N’dri Pierre Narcisse (porte parole Pdci) « Des indépendances à nos jours le Pdci n’a été à la base ni à l’initiative d’aucun soulèvement en Côte d’Ivoire… »

« Le Pdci ne saurait avoir pour objectif la déstabilisation ou la chienlit en Côte d’Ivoire… »

• « Qui donc peut tromper l’opinion pour dire si le Pdci n’est pas dans une telle ou telle alliance cela sera à la base d’une déstabilisation de la Côte d’Ivoire ? »

• «() Le Pdci va œuvrer pour stabiliser et promouvoir la paix en Côte d’Ivoire… »

Le délégué Pdci-Rda, Toumodi commune, N’dri Kouadio Pierre Narcisse, a entamé depuis mercredi 14 novembre 2018, une tournée dans les différentes sections de sa délégation. C’est le village d’Akouè-Kouadiokro qui a accueilli l’hôte du jour en premier. Après quoi ce fut le village du ministre Patrice Kouamé, Abli et la section « Entente » de Toumodi qui ont eu la visite du patron politique de la commune. Partout où il est passé il était face à son personnel politique, les secrétaires de section, les présidents des comités de base et leurs bureaux ainsi que les Ufpdci et Jpdci.

Dans une ambiance bon enfant et militante, le nouveau délégué N’dri Pierre Narcisse a été présenté à ses lieutenants et soldats politiques. Qui l’ont rassuré de leur disponibilité et engagement à poursuivre l’œuvre du Pdci-Rda, pour le rayonnement du plus vieux parti dans la cité de l’agouti. Accompagné de son permanent Boni Octave, qui s’est réjoui de cette tournée qui marque une nouvelle ère pour le patri doyen à Toumodi, le porte parole du Pdci-Rda dans chacune des sections a livré le message du président Bédié.

D’abords il a salué ses militants avant de leur traduire les remerciements du patron du Pdci-Rda pour le maintien du bastion Pdci-Rda à Toumodi « () Dès lors que vous avez fait du bon travail les résultats de votre travail remontent au président du parti et fort donc de cela il me charge de dire ses vifs remerciements et félicitations pour le travail qui a été fait lors des dernières élections du 13 octobre 2018, qui a vu l’élection de monsieur Koné Idrissa en qualité de maire de la commune de Toumodi et de monsieur Yéboué Pascal, président du conseil régional du Bélier.

Les résultats affichés sont sans ambages, Toumodi a donné le plein des voix aux candidats Pdci. Pour cela vous voudrez être remerciés et je voudrais vous remercier au nom du président Henri Konan Bédié. » a-t-il d’emblée fait savoir avant de s’interroger «Avec un tel résultat peut-on dire que le Pdci-Rda est en recul à Toumodi ? Non ! Avec les remous, les tentatives de débauchage, d’intimidations ici et là, Toumodi est restée fidèle au Pdci-Rda… », s’est-il montré rassurant avant d’indiquer « Le Pdci-Rda demeure un instrument de conquête du pouvoir qui au soir d’octobre 2020 pourrait assurer encore le bonheur des ivoiriens.

De ce fait le président Henri Konan Bédié vous demande de demeurer soudés, unis, et de n’avoir qu’un seul objectif, la préparation des élections présidentielles futures de 2020. Nous serons perturbés parce que les enjeux sont énormes, des gens viendront vous dire que le Pdci devrait s’allier à tel ou tel parti mais sachez une seule chose s’il y a une orientation à donner, cette orientation sera donnée par le Président Henri Konan Bédié. » a fait connaitre les consignes du président Bédié, le directeur de cabinet de celui-ci, N’dri Pierre Narcisse.

Qui a rappelé aux uns et autres que le Pdci-Rda ne fait plus partie d’une quelconque alliance avec le groupement politique Rhdp. « () Désormais le Pdci-Rda a son propre destin. Et le destin du Pdci passe par les militants, les hommes politiques que vous êtes, par votre détermination, par votre engagement à servir le parti et à diffuser les idéaux du Pdci. Lesquels idéaux du Pdci sont la paix, l’entente, l’union, la cohésion sociale. »

« QUI PEUT ENSEIGNER LA PAIX AU PDCI-RDA ? »

Cela dit la transition était toute trouvée pour le Secrétaire exécutif, N’dri Pierre Narcisse de répondre aux détracteurs du plus vieux parti. Ceux qui l’accusent de vouloir déstabiliser la Côte d’Ivoire si le Pdci ne regagne pas le camp des unifiés « Qui donc peut enseigner la paix au Pdci-Rda, qui donc peut tromper l’opinion pour dire si le Pdci n’est pas dans une telle ou telle alliance cela sera à la base d’une déstabilisation de la Côte d’Ivoire ?

Le Pdci est un parti de paix, là où le Pdci se trouve le Pdci va œuvrer pour stabiliser et promouvoir la paix en Côte d’Ivoire. Des indépendances à nos jours le Pdci n’a été à la base ni à l’initiative d’aucun soulèvement en Côte d’Ivoire, le Pdci n’a été à la base d’aucun problème de société en Côte d’Ivoire. Le Pdci a toujours pris rendez-vous avec le progrès, avec le développement. Et fort donc le Pdci-Rda demeure le seul et unique parti qui a été à la base de la création de la Côte d’Ivoire moderne que nous connaissons.

Un tel parti ne saurait avoir pour objectif la déstabilisation ou la chienlit en Côte d’Ivoire. Le Pdci s’engage à œuvrer pour la paix comme le dit le Président Henri Konan Bédié. Dons soyez donc déterminés, portez haut les idéaux du Pdci-Rda… »

« QUAND ON EST EN DEMOCRATIE ON NE CHERCHE PAS A LIQUIDER LE PLUS VIEUX PARTI »

Pour clore son propos, le patron du cabinet du président Aimé Henri Konan Bédié, a fait un bref tour d’horizon des péripéties qu’a connu le Pdci du 17 juin 2018 à ce jour. Des multiples bureaux politiques au congrès extraordinaire du 15 octobre dernier « () Quel combat n’avons-nous pas mené pour que ceux qui avaient un noir dessein contre le Pdci n’arrivent pas à leur objectif de déstabilisation, de liquidation du Pdci-Rda. () Ça n’a pas été une chose aisée, vous avez été des femmes et des hommes formidables, vous avez tenu toutes ces étapes et vous avez participé à toutes ces activités.

Aujourd’hui nous en sommes là et des personnes ne sont pas encore découragées pour laisser le Pdci-Rda tranquille. Ces personnes pensent qu’elles peuvent poursuivre leur objectif de voir le Pdci phagocyter dans un ensemble de partis politiques unifiés qui ferait disparaitre l’œuvre la plus chère de Félix Houphouët-Boigny.

Je ne crois pas que vous soyez capable de laisser faire un tel dessein donc nous comptons sur vous. Le président Henri Konan Bédié compte sur vous. », a-t-il signifié avant de relever une fois de plus, l’importance de Toumodi, « qui doit demeurer l’exemple de fidélité et de loyauté, un axe, une citadelle imprenable pour que les fossoyeurs de la démocratie puissent reculer » « Parce que quand on est en démocratie on ne cherche pas à liquider le plus vieux parti qui a donné naissance et qui a permit à tous les citoyens que nous sommes d’être ce que nous sommes. Quand on est face à un tel dessein vous devrez être déterminés pour qu’ils comprennent demain, après-demain qu’ils se sont trompés d’objectif.

S’il y a des partis qui devraient disparaitre, ce sont les partis crées après le Pdci-Rda ; ce sont ceux-là qui devraient revenir au sein du Pdci-Rda pour créer la grande famille du Pdci-Rda dont ils rêvent et que nous souhaitons également que ce parti soit. Donc le Pdci doit demeurer l’axe unique, l’objectif unique pour que nous puissions allègrement réaliser notre marche harmonieuse, concrétiser notre objectif majeur qui est la reconquête du pouvoir en 2020… »

JEAN PAUL LOUKOU

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.