Célébration des 70 ans du Pdci-Rda : Zié Coulibaly érige le musée du Pdci-Rda

C’est dans la ville d’Avignon (en France), ville chargée d’histoires, communément appelée la Cité des Papes, que le président de la Fondation Espoir du Pdci-Rda a validé, en début de semaine avec ses partenaires, les termes de référence du projet du musée du Pdci-Rda. Avec le concours d’une équipe de jeunes cadres français, il est parvenu à donner une valeur culturelle au prochain évènement de taille que prépare activement son parti. Au festival d’Avignon en effet, festival qui fait la fierté de la France, il a conclu les fondamentaux du futur musée du Pdci-Rda. Musée qui comprendra entre autres, le bloc des pièces théâtrales sur la lutte des 70 ans du parti fondé par le président Félix Houphouët-Boigny. Le bloc d’enregistrement sonore. Le bloc d’enregistrement vidéo. Le bloc des photos. Les statuettes historiques sur les anciens du parti. Les réalisations des bandes dessinées pour les enfants des militants du Pdci-Rda afin de les instruire sur les grands noms qui ont marqué l’histoire du parti, les valeurs de lutte de leurs parents. Tout le fond du projet a été passé au peigne fin afin que la ville de Yamoussoukro qui va accueillir le musée soit comme la ville d’Avignon dans les années à venir. Un travail herculéen que Zié Daouda Coulibaly et ses camarades de la Fondation Espoir Pdci entendent exécuter avec engagement. Les travaux de réalisation du musée, selon l’initiateur, s’exécuteront sur deux ans. Ce projet validé par le président Henri Konan Bédié et fortement soutenu par le maire de Yamoussoukro, Gnrangbé Kouacou Jean, qui a octroyé un espace d’un hectare à Yamoussoukro pour sa construction, sera lancé en avril 2016. Toujours dans le cadre de sa mission en France, Zié Coulibaly s’est rendu, hier, à la mairie de Villlepinte. Accompagné du délégué Pdci de Paris rive gauche, Andoh Anselme et de Alain Banny, conseiller spécial de la Fondation Espoir Pdci, il s’est entretenu avec l’époux de la maire de la ville, M. Valleton, qui, après les civilités, lui a permis de visiter le château Citol, lieu de résidence du président Félix Houphouët-Boigny de 1953 à 1957, alors membre du gouvernement français. Cette résidence est aujourd’hui, jalousement gardée par la mairie de Villepinte qui l’a classée patrimoine historique. M. Valleton, lui-même conseiller municipal, a salué l’initiative de Zié Coulibaly d’ériger un mussée pour le parti du président Félix Houphouët-Boigny. La délégation Pdci-Rda de Paris également, appuie fortement l’idée de construction du musée du Pdci-Rda.

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.