3ème JOURNÉE PARLEMENTAIRE CONFÉRENCE PUBLIQUE: ALLOCUTION DU PR MAURICE KAKOU GUIKAHUE PRÉSIDENT DU GROUPE PARLEMENTAIRE PDCI-RDA

Mesdames et Messieurs les Députés,
Madame et Messieurs les Sénateurs,
Monsieur Florian KARNER, Représentant Résident de la Fondation Konrad Adenauer en Côte d’Ivoire ;
Professeur Martin BLEOU, Conférencier;
Mesdames et Messieurs.

Avant tout propos, permettez-moi, de vous adresser les excuses du Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE, président du Groupe Parlementaire du PDCI-RDA, pour cette absence indépendante de sa volonté.

La conférence de ce jour fait suite à une demande formulée par le Président du Groupe Parlementaire PDCI-RDA à la Fondation KONRAD ADENAEUR, il y a seulement quelques jours, à Yamoussoukro.

En effet, vous vous souvenez que du 24 au 27 octobre dernier, le Groupe parlementaire PDCI-RDA, a organisé, en collaboration avec la Fondation KONRAD ADENAUER, un séminaire sur le thème : « La recomposition du paysage politique en Côte d’Ivoire : atout ou frein à la démocratie ? ».
Au cours de cette rencontre, les membres du Bureau du Groupe parlementaire PDCI-RDA auxquels ce séminaire était destiné ont eu droit à une communication du Pr. Martin BLEOU, relative au « Rôle du député dans une démocratie ».

Particulièrement édifié sur les questions se rapportant au bicaméralisme, le Président du Groupe Parlementaire a estimé que cette communication devait être étendue non seulement à tous les Députés, membres du Groupe parlementaire PDCI-RDA, mais également à l’ensemble des Sénateurs PDCI-RDA.

Comme vous le savez, par l’effet de la Constitution du 08 novembre 2016, le Parlement ivoirien est maintenant composé de deux chambres: l’Assemblée Nationale et le Sénat. Ces deux institutions sont chargées de voter la loi selon une procédure particulière, dont nous avons dû tenir compte dans l’élaboration du nouveau Règlement de l’Assemblée Nationale.

En tant qu’élus PDCI-RDA, il nous faudra constamment harmoniser nos positions sur les textes dont le parlement sera saisi afin d’exprimer de manière cohérente, à l’Assemblée nationale comme au Sénat, la vision du Parti.

C’est pourquoi, il nous semble nécessaire que d’ores et déjà, nous nous connaissions mieux, que nous nous habituions à travailler ensemble pour assurer le rayonnement du PDCI-RDA au sein du Parlement.

A ce stade de mon propos, je voudrais adresser mes vives félicitations à tous les sénateurs membres du Groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat et saluer particulièrement, la détermination, du Ministre Alain COCAUTREY, Président du Groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat, pour l’existence d’un Groupe Parlementaire PDCI-RDA au sein du Sénat.

Les dernières réunions du Bureau politique couronnées par le 6ème Congrès Extraordinaire du Parti, le lundi 15 octobre 2018, ont donné le cap pour 2020. Notre rôle, élus politiques de la Nation, sera plus que déterminante pour la visibilité du PDCI-RDA et l’atteinte de tous nos objectifs.
C’est dans cette optique que la Direction du Parti s’attelle actuellement à l’adoption d’une feuille de route définissant la contribution des Élus à la réussite de la marche harmonieuse du Parti vers 2020.

Mesdames et Messieurs

Nous avons souhaité être entretenus aujourd’hui sur l’important thème qu’est : « Le Parlementaire ivoirien : Statut juridique et Rôles ».
Cette conférence va donner l’occasion à notre communicateur, le Pr. Martin BLEOU, professeur émérite de droit Constitutionnel, de nous parler de la protection légale dont bénéficient les parlementaires et des privilèges qui leur sont reconnus avant d’aborder leurs fonctions à l’aune de la Constitution de la troisième République et leurs devoirs, dans le style pédagogique et l’aisance langagière que nous lui connaissons.
Je voudrais donc, en notre nom à tous, lui adresser nos sincères remerciements pour sa disponibilité et pour la qualité des enseignements qu’il nous livrera dans quelques instants.

Je ne saurais terminer ce propos introductif sans exprimer notre profonde gratitude à M. Florian KARNER, Représentant Résident de la Fondation KONRAD ADENAUER, pour la spontanéité avec laquelle il a donné une suite favorable à notre demande de tenir cette activité alors même qu’elle n’était pas prévue dans l’agenda très chargé de sa structure.

Au nom de la Direction du Parti, je lui réitère nos sincères remerciements pour l’appui constant que sa Fondation apporte au PDCI-RDA dans le cadre du renforcement des capacités des militants, des cadres et des élus du Parti.
Nous lui réaffirmons notre détermination à œuvrer au renforcement du partenariat bénéfique qui lie le PDCI-RDA à la Fondation KONRAD ADENAUER depuis plusieurs années.
Je déclare ouverte, la 3ème journée parlementaire du Groupe Parlementaire PDCI-RDA.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Fait à Abidjan, le 5 novembre 2018
P/ le Président du Groupe Parlementaire
PDCI-RDA à l’Assemblée Nationale
p.o la vice présidente
Madame DEMEL YACE Laurette

Commentaires

  • Nsan Nzako
    8 novembre 2018 Répondre

    Belle initiative ! Il faut continuer sur cette lancée dans la vigilance.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.