Discours du SE : MKG JOURNÉE D’HOMMAGE AU PRÉSIDENT HENRI KONAN BEDIE A KOUN FAO

PRÉSIDENT DE LA CEREMONIE

Monsieur le Vice-Président BOA AMOAKON EDJAMPAN Thiemelé, Haut Patron de cette cérémonie

Messieurs les Vice-présidents Niamien NGORAN et TOURÉ AHOUA

Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA

Monsieur le Maire de Koun-Fao

Monsieur le Délégué Départemental de KOUN FAO

Mesdames et Messieurs les Élus

Monsieur le Président du Comité d’organisation

Messieurs les vice-Presidents du PIT et du FPI

Honorables membres du Bureau Politique.

Distingués membres du Comité des Sages

Intrépides Secrétaires Généraux de Section

Amazones de l’UFPDCI

Combattants de la JPDCI

Vénérables chefs traditionnels

Militantes et Militants

Honorables Invités

Mesdames et Messieurs,

Après le vibrant hommage du 10 mars 2018, à Yamoussoukro, nous voici, ce samedi 05 mai 2018, à Koun-Fao, en plein cœur du Pays Bona pour magnifier les actions d’un grand homme de paix et de vision.

Mais permettez-moi, avant d’aller plus loin, de vous transmettre les salutations fraternelles et militantes de celui que nous honorons ce jour, en l’occurrence, son Excellence Henri KONAN BEDIE, le Président de notre Grand Parti, le PDCI-RDA.

La cérémonie de ce matin me donne l’occasion de saluer la mémoire des militantes et militants de ce département qui nous ont quittés et particulièrement celle de l’ambassadeur TUAN YAO Mathieu. Pour tous ces militants qui nous ont devancés, je vous demande de vous tenir debout afin d’observer une minute de silence.

Il me plait à présent de saluer la présence du Vice-Président BOA AMOAKON EDJAMPAN, qui a accepté d’associer son image à cette cérémonie, en en assurant le Haut Patronage.

Monsieur le Vice-président, nous sommes heureux de vous voir aux côtés de votre frère aîné, le Président Henri KONAN BEDIE, au moment où s’amorce le grand combat pour le retour du PDCI-RDA, au pouvoir d’État en 2020, après vingt années d’absence.

J’associe à ces remerciements les vice- Présidents Niamien NGORAN et TOURÉ AHOUA

Notre reconnaissance va également à Monsieur FOFANA Siandou, Secrétaire Exécutif chargé du développement, de l’Innovation et Vie du Parti, Parrain de cette cérémonie d’hommage, qui n’a pas pu être des nôtres, retenu qu’il a été par ses obligations ministérielles.

J’associe à ces salutations, le Vice-Président YAYA OUATTARA, les Doyens Adam YEBOUA, Amara ESSY et mes nombreux amis et collaborateurs de tous les jours, originaires de cette magnifique région: KOUADIO Pepoint, KOBENAN Tha Thomas, Fallet TIMITE, KOSSSONOU Honore, Colonel AMON et VREMEN.

C’est avec plaisir que nous notons la présence du Vice-President KOUABLAN du PIT et KOMOE du FPI. Merci pour votre fraternité et votre soutien.

A vous tous, hommes et femmes, Délégués Départementaux et Communaux, Responsables Politiques à des niveaux divers de notre Parti, militantes et militants du PDCI RDA qui avez accouru de toutes les contrées de l’Est du Pays et des autres régions du Pays, pour vous retrouver ce matin, à Koun-Fao, je voudrais vous transmettre à vous aussi, le message de remerciements et d’encouragements du Parti pour cette grande mobilisation et nous savons pouvoir compter sur vous pour relever les défis du futur dont le plus important est la victoire d’un militant actif du PDCI-RDA, à l’élection présidentielle de 2020.

Cette cérémonie d’hommage au Président du Parti, Son Excellence Henri KONAN BEDIE, qui nous réunis ce jour, a été initiée par Monsieur le Maire de Koun-Fao, notre jeune frère, OULAYES YAO François, que je voudrais féliciter chaleureusement au nom du Président du Parti pour son audace qui a enclenché la mobilisation de tous les cadres de la Région, sans exception.

Bravo à l’honorable TCHOUM et à tous ses collaborateurs du Comité d’organisation pour cette belle mobilisation.

Je voudrais faire une Mention spéciale au jeune Délégué SONAN pour son courage et lui dire que aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années.

Vous êtes le fils de votre père.

Enfin, je voudrais vous renouveler toute mon amitié et vous confier que j’ai été particulièrement sensible aux mots de réconfort et de soutien que vous avez prononcés à mon endroit.

Mesdames et Messieurs

Lors de la cérémonie du 10 mars dernier, en réponse aux hommages et éloges portés sur le Président Henri KONAN BEDIE par de nombreuses personnalités, nous avions mis l’accent sur l’homme de paix et de dialogue qui a contribué à restaurer et maintenir la paix et la stabilité dans notre pays depuis les années de turbulences, et ce, sans aucun calcul politique et un intérêt immédiat, autre que l’apaisement et la sauvegarde du peuple de Côte d’Ivoire.

Ce jour, vous venez de réitérer tous ces éloges et les grandes qualités de cet homme stratège.

Permettez-moi, à mon tour de magnifier le grand architecte du renouveau du PDCI-RDA doublé de l’homme de la réconciliation.

Oui, le Président Henri KONAN BEDIE a hérité d’une formation politique de premier ordre, à la disparition du père Fondateur, en 1993, à une fin de siècle tumultueuse, ayant vu la rupture dès 1990, du vivant du père fondateur, du consensus politique de 1957.

Le PDCI-RDA, Parti de non-violence va subir les lois de la nature: concurrence, jalousie, usure du pouvoir, illusion des certitudes trompeuses, tiédeur militante, environnement violent pour un parti de non violence, dirigé par un HOUPHOUËTISTE au sens entier du terme, d’où la perte du pouvoir d’Etat en 1999 par les armes à quelques mois de l’Election Présidentielle.

Dans cette traversée du désert, le Président Henri KONAN BEDIE va organiser une résistance pacifique par le développement de deux actions majeures :

– la démocratisation du Parti pour le mettre aux normes des Partis modernes capables de survivre sans être au pouvoir d’Etat

– la lutte pour la sauvegarde de la Côte d’Ivoire, la fille du PDCI-RDA.

La démocratisation du Parti se fera en trois mouvements :

– les réformes majeures de décentralisation des pouvoirs au 10ème Congrès Ordinaire avec un accent particulier sur le débat INTERNE comme oxygène du Parti;

-l’instauration d’une cohérence dans lagouvernance du Parti à partir du 12ème CongrèsOrdinaire;

– et la candidature du Président du Parti, à des élections concurrentielles, ouvertes et à bulletin secret, pour la présidence du PDCI-RDA.

Pour la survie et le rayonnement de la fille du PDCI-RDA, la Côte d’Ivoire, le Président Henri KONAN BEDIE a été de toutes les luttes, endossé tous les compromis positifs et en Homme de paix et de réconciliation, a fait tous les sacrifices.

Par ces nombreuses actions, son pouvoir de sacrifier ses ambitions personnelles au profil de la stabilité et de la Paix du Pays préalables à tout développement de la nation, le PDCI-RDA a fait la preuve de son entier dévouement au peuple de Côte d’Ivoire.

Pour tous ces sacrifices durement consentis, le PDCI-RDA a survécu et il vivra encore et encore.

C’est pourquoi, le plus grand hommage que nous puissions rendre au Président Henri KONAN BEDIE est d’exécuter avec rigueur et ce, dans l’union et la discipline, ses instructions dont la plus chère à son cœur est la victoire, après tant de sacrifices consentis pour la Côte d’Ivoire, d’un cadre militant actif du PDCI-RDA, à l’électionprésidentielle de 2020.

Alors militantes et militants mobilisons-nous pour que cette instruction majeure soit exécutée à la lettre.

Membres du Bureau Politique,

Membres du Grand Conseil régional,

Intrépides Secrétaires Généraux de Section,

Amazones de l’UFPDCI

Incorruptibles Présidents de comité de base,

Cadres du Parti,

Militantes et militants de base,

Sympathisants,

Mettez- vous à la tâche, ne laissez aucun hameau, campement, village ou quartier où votre action ne passe et repasse, pour l’identification, l’enrôlement en vue de la révision de la liste électorale.

En effet, le 27 avril 2017, lors de la quatre vingt-septième Session du Secrétariat Exécutif, le Président Henri KONAN BEDIE a donné des instructions fermes aux membres du Secrétariat Exécutif, en ces termes: « assurer la promotion et le succès de la candidature d’un cadre militant actif du PDCI-RDA lors de l’élection présidentielle de 2020 comme inscrit dans le discours que j’ai prononcé le 17 septembre 2014, à Daoukro; discours baptisé « Appel de Daoukro ».

C’est là le mot d’ordre du Parti.

Je vous redis le serment que j’ai fait en prenant mes fonctions de chef de Secrétariat Exécutif; transformer en actions les instructions du Président BEDIE.

Aussi, en dehors de la promotion d’un cadre du PDCI-RDA, en 2020, je ne m’inscris dans aucun autre projet.

Adressons des prières permanentes pour que le tout Puissant rallonge sa vie.

Joyeux anniversaire au Président Henri KONAN BEDIE

Longue vie au Président Henri KONAN BEDIE !

Longue vie au PDCI-RDA!

Pour une Côte d’Ivoire réconciliée.

Je vous remercie.

Fait à KOUN-FAO, le 05 mai 2018

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE

Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.