Hommage du Pdci-Rda au ministre Léon Konan Koffi / Pr Maurice Kakou Guikahué: « Adieu, fidèle serviteur de l’Etat ! Adieu le réformateur de l’Administration Territoriale !»

Hommage du Pdci-Rda au ministre Léon Konan Koffi / Pr Maurice Kakou Guikahué: « Adieu, fidèle serviteur de l’Etat ! Adieu le réformateur de l’Administration Territoriale !»

Au moment où nous étions sous le choc de la nouvelle de la disparition de notre jeune frère, Dagobert BANZIO, Vice-président du PDCI-RDA, et que nous essayions de nous interroger sur cette infortune, une autre nouvelle s’est répandue, telle une traînée de poudre, le 29 août 2017: le rappel à Dieu du Ministre d’Etat, Léon KONAN KOFFI.
Mesdames et Messieurs les Vice-présidents
Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif
Distingués membres du Bureau Politique
Honorables membres du Comité des Sages
Militantes, Militants
La mort implacable a encore frappé dans nos rangs, nous conviant à cette énième réunion d’un Bureau Politique de recueillement dans cette Salle qui porte l’illustre nom de Félix HOUPHOUET-BOIGNY.
Au nom de SEM Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA, me voici, une fois encore, devant vous, lourde charge oblige, pour sacrifier à ce terrible exercice mais devoir de rendre hommage à un Doyen, fidèle compagnon de Félix HOUPHOUÊT-BOIGNY et collaborateur émérite de Henri KONAN BEDIE, Léon KONAN KOFFI
Né en 1928 à Grand-Lahou, Léon KONAN KOFFI va fréquenter l’illustre Institut des Hautes Études d’Outre Mer de Paris dont il sera diplômé.


Chef du courrier à la statistique et à la mécanographie dès 1948, il exercera successivement les fonctions de Chef de la section du personnel auxiliaire en 1952 et de Directeur du Personnel de la Comptabilité au Ministère de l’Intérieur avant de commencer une brillante carrière dans l’Administration territoriale.
Sous-préfet de Bingerville en 1963, puis d’Adzopé en 1964, il arrive à Gagnoa en 1965 où il aura le privilège de voir sa Sous-préfecture érigée en Département en 1970 et d’en être nommé le Premier Préfet qui accueillera dans la foulée, la même année 1970, les cérémonies commémoratives du dixième anniversaire de l’Indépendance de notre Pays, avant de prendre les rênes du Département de Bouaké en 1974.
Après le 7ème Congrès Ordinaire d’octobre 1980 dont l’un des thèmes était « le changement dans la continuité », il est nommé en 1981, Ministre de l’Intérieur pour conduire la grande réforme de l’administration territoriale avec la communalisation totale de la Côte d’Ivoire et la politique de la démocratie au sein du Parti Unique.
Homme de devoir et de mission, il est nommé Ministre de la Défense de Félix HOUPHOUET-BOIGNY en 1990.
En 1993, le nouveau Président de la République, Henri KONAN BEDIE, lui renouvelle sa confiance à la tête de ce Département ministériel, en le portant au rang de Ministre d’Etat.
En 1996, il est nommé Ministre chargé des Partis Politiques en cette période où le Président Henri KONAN BEDIE, chantre de la démocratie apaisée, était incompris de ses adversaires politiques, avant de devenir le Conseiller Spécial du Président Henri KONAN BEDIE de 1996 à 1999.
Sa carrière politique et professionnelle fut riche et diversifiée.
En effet, Léon KONAN KOFFI est un homme exceptionnel dont le nom rime avec la refonte territoriale de la Côte d’Ivoire et surtout la défense du territoire national.
Il fut un homme d’exception, un travailleur infatigable doublé d’une conviction profonde et de devoir au service de la nation.
Un véritable militant qui fut confronté à la gestion de crises sociopolitiques à un moment donné de l’histoire de la nation naissance.
Sa vision claire de la responsabilité administrative et le sens élevé du devoir l’ont souvent contraint au silence par respect des principes fondateurs de la Nation.


Homme affable, Léon KONAN KOFFI a su allier toutes ces valeurs professionnelles pour transcender la haine au profit de l’amour de l’Autre, une preuve tangible de l’Houphouetisme.
Son dévouement et son militantisme lui vaudront de faire son entrée au Bureau politique du PDCI-RDA, lors du Sixième Congrès Ordinaire de 1975
Il entrera ensuite au Conseil Politique en 2002 puis au Comité des Sages en 2013.
Il est Grand Officier de l’Ordre National de Côte d’Ivoire et Grand Officier de l’Ordre du Bélier du PDCI-RDA.
Ses fonctions lui vaudront de nombreuses distinctions étrangères: Grand-Maitre de l’ordre du Sénégal, Commandeur de la Légion d’Honneur Française et de la Légion d’Honneur de la République Fédérale d’Allemagne, Grand officier des Ordres Nationaux du Burkina Faso et du Congo.
A la Veuve Pauline Victoire et aux Enfants: la douleur de la perte de votre Époux, de Votre Père est grande mais votre gratitude envers le Père céleste devrait encore l’être plus pour vous avoir permis d’avoir un Époux, un père qui a été votre fierté car au service de son Pays durant toute sa vie.
Quelle grâce que le Seigneur vous donne de l’accompagner dans la dignité.
Séchez vos larmes et demeurez en prières afin qu’il puisse bénéficier de la miséricorde infinie du Père Céleste.
Mesdames et messieurs, un autre combattant de notre Parti s’en est allé.
Père Eternel, puisses-tu accueillir ton fils Léon KONAN KOFFI dans la rédemption, afin que porté par nos ferventes prières militantes, il entre dans ta demeure.
Doyen Léon KONAN KOFFI
Je voudrais te charger de cette mission, celle de dire à tous ceux qui t’ont devancé et que tu vas rencontrer, et en Premier à Felix HOUPHOUET-BOIGNY, que le PDCI-RDA, conduit par Henri KONAN BEDIE, fait sa mue afin de transmettre aux jeunes générations un nouveau miracle, celui de la Paix Permanente pour notre beau Pays, sa mission première.
Adieu, fidèle serviteur de l’Etat !
Adieu le réformateur de l’Administration Territoriale !
Adieu !

Fait à Abidjan, le 05 octobre 2015
Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.