Violences contre les femmes dans des partis politiques: Le PDCI-RDA présente son rapport et échange avec le NDI

Violences contre les femmes dans des partis politiques: Le PDCI-RDA présente son rapport et échange avec le NDI

Une délégation du National Democratic Institute (NDI) était ce mercredi 4 octobre 2017 au siège du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) pour échanger et évaluer la « violence contre les femmes dans des partis politiques ».
De 10h30 à 12h, reunies dans la salle de réunion du Secrétariat Exécutif, une délégation du PDCI-RDA élargie aux femmes de l’UFPDCI et conduite par le Chef dudit Secrétariat Exécutif et président du groupe parlementaire de cette formation politique, Pr Maurice Kakou Guikahué, a échangé avec la délégation du NDI.
Un rapport du PDCI-RDA, intitulé «Evaluation de la violence contre les femmes dans des partis politiques» et présenté par Mme Gbadi K. Brigith, Sociologue, Expert Genre et VBG, Consultante NDI, a été au centre de la rencontre de ce jour.
Au cours des échanges, il est apparu que le taux de responsabilité des femmes oscille entre 8 et 22%. Ce qui est encore en-dessous des 30% prévus. Toutefois, le président du groupe parlementaire du PDCI-RDA, l’Honorable Maurice Kakou Guikahué, a affirmé que «le groupe parlementaire» qu’il dirige «est favorable à la parité du genre». C’est pourquoi, il a fait siennes les recommandations du rapport qui sont entre autres défis à relever: « Constituer une élite de jeunes filles dans les différentes régions et mobiliser des ressources financières et techniques pour permettre aux femmes d’affirmer leur leadership en politique », ce qui aboutira sans doute à « renforcer les capacités des femmes; intégrer dans les statuts et règlement intérieur du parti les dispositions de la promotion de l’Egalité entre homme et femme; respecter les quotas au niveau de la représentativité de la femme dans les postes de responsabilité ».
Au regarde de la situation au sein du PDCI-RDA, le rapport a affirmé «qu’il y a une évolution actuellement avec un état progressif par rapport aux décennies passées… mais nécessite encore des efforts pour atteindre les principes du parti».
La rencontre s’est achevée par un cocktail offert par le Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA, après avoir pris rendez-vous pour une autre séance d’évaluation de la situation de la femme au sein du PDCI-RDA.
Sercom du Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.