Le PDCI-RDA encore en deuil : La vice-présidente Hortense Aka Anghui est décédée ce matin à Abidjan

La mort à encore frappé dans les rangs du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI RDA). Les familles des ministres Dagobert Banzio et Léon Konan Koffi ont a peine publié les programmes de leurs obsèques que nous apprenons de source familiale le décès de Mme Hortense Dadié épouse Aka Anghui, maire de la commune de Port-Bouët depuis 1980, décès survenu ce matin à Abidjan.
Elle était maire de Port-Bouët depuis plus de vingt ans, quand lors des municipales de 2001 et de 2013, elle était encore en compétition, et elle a été réélue sous la bannière du PDCI.


Mme Aka Anghui comptait poursuivre son programme d’aménagement du territoire, pour «mettre l’habitat à la portée de tous et renforcer les infrastructures communautaires». L`ONG qu`elle a créée a déjà à son actif la construction de plus de 800 logements sociaux.
Ancienne ministre de la Promotion de la femme, aujourd`hui chef d`entreprise, Hortense Aka-Anghui comptait développer la microfinance au bénéfice de groupes de femmes et de jeunes. Octogénaire, elle a doté sa mairie d`un site Internet.


Mme Hortense Aka Anghui dirige la belle cité de Port-Bouët, depuis que celle-ci a été érigée en commune de plein exercice en 1980. Sa vision de la politique de gestion des affaires communales met beaucoup l`accent sur le social. Elle était également vice-présidente du PDCI-RDA, jusqu’à son décès.
Une grande perte pour le PDCI RDA et toute la Côte d’Ivoire. Nos condoléances à sa famille.
Guy Tressia

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.