Calendrier de la Session ordinaire de l’Assemblée nationale, conflit foncier à Guiglo: Déclaration du PDCI-RDA…

Ce mercredi eu septembre 2017, le groupe parlementaire du PDCI RDA s’ est réuni au siège dudit parti à Cocody. Après 1h30 d’échanges, Olivier Akoto, porte-parole du groupe parlementaire, s’ est adressé à la presse. Ci-dessous la déclaration dudit groupe relative à l’adoption du calendrier sur 3 mois de la session ordinaire de l’Assemblée nationale et au conflit. Foncier qui a eu lieu à Guiglo.

Ce matin, nous sortons d’une réunion du groupe parlementaire PDCI RDA, suite la plénière de l’Assemblée nationale qui a eu lieu hier, mardi 26 septembre, où il y a eu l’adoption du calendrier la session ordinaire des 3 derniers mois de l’année 2017. A l’issue de cette plénière, le groupe parlementaire du PDCI RDA a bien voulu se retrouver ici, au siège du parti, pour travailler en comités techniques, en fonction des différentes Commissions de l’Assemblée nationale. Les projets de loi vont être analysés d’abord en notre sein par nos différentes commissions techniques. Un calendrier en fonction de celui de l’assemblée nationale a été établi de sorte à ce que les députés PDCI RDA, commission par commission soient à la hauteur des débats à venir au niveau de l’hémicycle, puisqu’il y a des lois assez importantes qui s’ annoncent. Il y a aussi des questions orales qui vont être débattues dans le domaine de l’entretien routier, au niveau de l’éducation, de la sécurité, du café-cacao, les ministres vont venir présenter ces dossiers importants de la vie de la nation, il était donc important que nous, députés du PDCI RDA, on s’arme déjà d’arguments pour être à la hauteur de ces débats. Ça, c’est le motif essentiel de la rencontre de ce matin.
Deuxièmement, suite aux évènements survenus à Guiglo, relatifs au conflit foncier entre la Communauté Baoulé et les autochtones Gueré, une forte communauté Baoulé s’est déplacée à la préfecture de Guiglo, près de mille personnes, et le PDCI RDA qui a été saisi de ce triste événement à envoyé une mission de compassion, une mission de paix, une mission avec un message de cohésion entre ce populations pour que la paix revienne entre elles, parce qu’en réalité, nous sommes tous des Ivoiriens, il faut savoir raison garder et faire en sorte d’éviter ce genre de situations. Cependant, le PDCI n’est pas parti les bras ballants. La délégation du PDCI RDA, dirigée par le ministre Gnonkonté et le député Guéi Léonard, est partie les bras chargés depuis le lundi dernier, avec une enveloppe de 500.000Fcfa, 2 tonnes de riz, 2 tonnes de pattes alimentaires et des cartons d’huile pour les déplacés. Tout cela pour soutenir et compatir avec nos frères et sœurs qui étaient retranchés à la préfecture de Guiglo.
Mais le message important que le Secrétaire Exécutif, Président du groupe parlementaire du PDCI RDA, le ministre Maurice Kakou Guikahué, a voulu lancer, c’est ce message de paix et de cohésion sociale, de paix et d’amour, de pardon entre ces frères qui vivent ensemble dans la même localité à Guiglo pour que ce genre de situation ne se reproduise plus.
Nous suivons de près la situation qui est en train de se calmer, mais il est toujours important de continuer à apaiser les tensions pour que ces populations continuent de vivre ensemble comme elles l’ont toujours fait. L’essentiel pour nous, c’est que la paix revienne entre ces Ivoiriens qui n’ont pas d’autre choix que de vivre ensemble.
Propos recueillis par Sercom PDCI RDA

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.