Dimbokro/Mme Bobi Assa appelle tous les militants à se rassembler autour de Bédié pour assurer la victoire en 2020-Bessy Marius les invite à épouser l’hymne du parti

Après la sous-préfecture de Djangokro, ce sont celles de Nofou et d’Abidji qui ont été visitées, respectivement le week-end dernier, par le nouveau délégué Bessy Marius, accompagné par la vice-présidente Bobi Assa Emilienne.

 

Les cadres du Pdci-Rda réunis autour du nouveau délégué départemental Dimbokro 2, Bessy Marius, ont entamé une tournée les 19 et 20 août dernier dans les Sous-préfectures de Nofou et d’Abidji. Au nombre des cadres la vice-présidente du Pdci-Rda, Bobi Assa Emilienne et le doyen N’guessan Koffi Bernard, président du Conseil régional du N’Zi. Cette tournée qui avait pour objectif de remobiliser la base a été des moments forts d’échanges avec les militants et militantes desdites sous préfectures. Sans tabou et à bâton rompu, la base a échangé avec courtoisie et franchise avec les envoyés d’Henri Konan Bédié. Comme message forts laissé aux militants par la Vice présidente du Pdci-Rda, la cohésion et l’unité autour du Président du parti doyen afin de ramener le fauteuil présidentiel à la maison: «Mes frères et sœurs militants et militantes du PDCI-Rda, notre parti, le Pdci-Rda doit être au pouvoir en 2020. Et cela passe par le travail que vous aller abattre sur le terrain. Nous comptons sur vous. Arrêtons de tendre toujours la main. Tout doit partir de nous. Travaillons pour que le pouvoir revienne au Pdci-Rda. Nous avions des cadres compétents fabriqués par le Parti.  Soyons tous rassembler autour du Président Bédié pour assurer la victoire du candidat du Pdci-Rda en 2020.» Poursuivant, l’ex-député de Dimbokro a relevé que «le Pdci-Rda est organisé comme l’armée l’est. Le respect de la hiérarchie doit être important pour nous. C’est pourquoi, j’appelle les uns et les autres à la cohésion qui aujourd’hui est devenue une denrée rare dans nos départements.»

 

Pour le combat en RHDP, la vice-présidente du PDCI sera claire dans ses propos. «Hier c’était le PDCI et les autres parti de notre alliance, le RHDP, qui soutenaient le candidat du RDR. En 2020, conformément à ce qu’a dit le président BEDIE, ce sera le tour des partis de notre alliance politique d’apporter leur soutien à un cadre du PDCI afin de briguer la présidence de la République. Mais, avant d’espérer du soutien de qui que ce soit, il nous faut investir le terrain et nous tenir prêt pour une lutte individuelle. Travaillons comme si nous étions seuls, faisons en sorte que l’appui des autres ne soit qu’un bonus dans la quête du pouvoir», a-t-elle soutenu.

Mme Bobi Assa Emilienne avait avec elle, le nouveau délégué Bessy Marius qui a invité les « soldats » du parti à faire siens l’hymne dudit parti qui renferme, selon lui, tout le sens de son existence. « En 2020, nous voulons le candidat du Pdci-Rda au pouvoir. L’hymne de notre parti est fondé sur l’Amour. Je vous invite donc à épouser  le sens de l’hymne du Pdci-Rda. Soyons unis, le Pdci-Rda est un parti de l’amour et non de la haine. Soyons patients comme le pêcheur. Aujourd’hui c’est un Pdci-Rda nouveau qui vient de voir le jour avec le Président Bédié ». Toujours dans son adresse de mobilisation de ses lieutenants, le patron politique de la délégation d’indiquer « Militants et militantes des sous-préfectures de Dimbokro, laissez-vous habiter par le pardon et travaillons sans relâche.  Il est claire que c’est le Pdci-Rda qui viendra réconcilier les ivoiriens et non un autre parti politique. Mettez-vous en ordre de bataille.  Laissez-tomber les problèmes de clans pour porter haut le flambeau de notre parti. Ça fait 6 ans que les ivoiriens tentent de se réconcilier mais en vain. C’est le Pdci-Rda qui peut réconcilier ceux qui se battent. Les élections de 2020 nous tiennent à cœur». Revenant sur les décisions du secrétariat exécutif à savoir recenser tous les militants, le n°1 de la délégation de Dimbokro 2, a demandé aux secrétaires de section et présidents de comité de base de faire connaitre le nombre de militants n’ayant pas de carte d’identité ou de carte d’électeur afin que l’on se penche sur leur situation. Car dira-t-il «ce sont eux qui pourront assurer la victoire de notre candidat en 2020. Le Pdci-Rda dans la bouche, c’est fini,  l’heure est à l’identification. Allons tous dans les hameaux porter la nouvelles à nos militants.»

G.G. TERASSI

Infos : Le Nouveau Réveil et koaci.com

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.