Dimbokro: Dynamisation du PDCI pour la reconquête du pouvoir en 2020: La Vice-présidente Bobi Assa annonce « un siège digne du parti »

Après plus de 70 ans d’existence, le Parti démocratique de Côte d’ivoire (PDCI) va bientôt se doter d’un siège « digne de son nom » à Dimbokro.

« Le PDCI sera bientôt doté d’un siège digne de son nom. J’ai confié l’étude à un cabinet qui est en train d’y travailler », a révélé Bobi Assa Emilienne, vice-présidente du parti doyen du pays, lors d’un entretien avec l’AIP, à la faveur de la présentation du nouveau délégué départemental du PDCI de Dimbokro 2, Bessy Marius, samedi à Nofou.

Elle a fait savoir que l’acquisition de cette infrastructure répond à un souci de dynamisation du parti pour la reconquête du pouvoir en 2020. « Les choses avancent bien, surtout après une séance de travail dans ce cadre avec le secrétaire exécutif chargé du patrimoine du parti », a-t-elle ajouté.

A Dimbokro, souligne-t-on, aucun parti politique ne disposait de siège jusqu’en juin 2017, où le Rassemblement des républicains (RDR) en a ouvert un au quartier Soukouradjan.

Le nouveau délégué départemental de Dimbokro 2 du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Bessi Marius, a été présenté aux populations de la sous-préfecture de Nofou, dans le département de Dimbokro, lors d’une cérémonie présidée par la vice-présidente du parti, Bobi Assa Emilienne, samedi dans la localité.

  1. Bessy a été désigné délégué départemental et communal du PDCI de Dimbokro 2, comprenant les sous-préfectures de Nofou, Abigui et Djangokro en compagnie de N’zi Assamoua Désiré nommé à la tête de Dimbokro 1 dans un acte signé le 6 juin dernier par le président du plus vieux parti de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié, rappelle-t-on.

En présence de N’guessan Koffi Bernard, membre du Conseil de discipline du parti, le promus a exprimé sa volonté d’insuffler une nouvelle dynamique au parti dans la localité pour la reconquête du pouvoir en 2020. Il a souligné la nécessité de l’indentification des militants réels dans les structures de base reposant sur des preuves, invitant à l’abandon de comportements peu orthodoxes notamment « le militantisme alimentaire» en déphasage avec l’esprit du PDCI.

«Le PDCI est notre fétiche, (…) faites vos papiers pour permettre à notre parti d’aller de l’avant. Faites en sorte que le PDCI revienne au pouvoir », a renchéri N’guessan Koffi Bernard, relevant la primauté du rôle joué par le PDCI dans le retour de la paix en Côte d’Ivoire et l’avènement du président Ouattara au pouvoir suite à l’appel de Daoukro.

Plus de 200 militants issus des comités de base, des structures de jeunesse et féminine venus des villages de la sous-préfecture de Nofou notamment de Langba, Assikro, Ebinikro ont pris part à cette rencontre.

Avec AIP

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.