Henri Konan Bédié, de retour à Abidjan: «L’élection présidentielle de 2020 n’est pas négociable. C’est une date obligatoire… nécessaire»


Le Président Henri Konan Bédié est arrivé, comme prévu ce dimanche 30 juillet 2017 à Abidjan, à bord d’un vol spécial de l’avion présidentiel ivoirien qui s’est posé à 15h20 à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.
Accueilli par le Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, par ailleurs vice-président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Daniel Kablan Duncan; Emile Constant Bombet (vice-président du PDCI-RDA), Emilienne Bobi Assa (vice-présidente du PDCI-RDA), le Secrétaire exécutif en chef par intérim, Noël Akossi Bendjo; le 1er vice-président du Conseil de discipline et de l’Ordre du Bélier, Aoua Touré; les ministres Jeannot Ahoussou Kouadio, Amédé Koffi Kouakou, Jean-Louis Billon, Siandou Fofana, Rémi Allah Kouadio; les membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA, les membres du Bureau politique, bien d’autres dignitaires des Instances du parti doyen et une mobilisation exceptionnelle de militants et de sympathisants, le Président Henri Konan Bédié a eu droit à un bain de foule d’homme d’Etat à sa descente d’avion avant d’entrer au salon d’honneur du Pavillon présidentiel de l’aéroport pour échanger avec la presse. Il était visiblement heureux de retrouver son pays, ses collaborateurs et les militants de son parti.


Répondant aux questions des représentants des médias ivoiriens, le Sphinx de Daoukro dira que «l’élection présidentielle de 2020 n’est pas négociable, pour la bonne raison que cette échéance est inscrite dans la loi, dans la constitution. C’est l’année de l’élection présidentielle par conséquent, c’est une date obligatoire. Le philosophe dirait c’est nécessaire. Elle concerne tous les partis politiques. J’ai donné mon point de vue grâce aux interviews à Jeune Afrique et à TV5. Vous connaissez ma position sur les différents problèmes. Point n’ai besoin de revenir là-dessus dans le cadre cet accueil.»


Le leader du PDCI poursuivra pour expliquer le « Cap 2020 » décidé par son parti. «C’est pour cela que se trouvent actuellement sur le terrain, les militants de nos instances qui font un travail pour lequel je les félicite. Ce travail sera terminé en septembre lorsqu’ils nous en feront le bilan», a-t-il affirmé.
Il donnera aussi les nouvelles de son séjour à Paris (France) où il a passé près de trois mois. «Pendant mon séjour, j’ai reçu beaucoup de personnalités comme je le fais d’ailleurs quand je suis ici (à Abidjan) où à Daoukro. Nous avons abordé tous les sujets d’actualité qui nécessitent une communication de la part du Président du PDCI-RDA», a-t-il déclaré.


Il s’est également prononcé sur le projet du parti unifié des houphouëtistes, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). «Nous travaillons tous dans le cadre du RHDP en ce moment. Nous voulons renforcer le RHDP», a conclu M. Bédié.
Akwaba N’zuéba! Et cap sur 2020!
Guy TRESSIA

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.