bedie_dsc_0708
Le Président Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, a lancé, ce samedi 22 octobre, au stade Félix Houphouët-Boigny, la campagne référendaire constitutionnelle pour le passage à la 3ème République. Intervention du Président Henri Konan BEDIE, président de la Conférence des Présidents à l’occasion du Lancement de cette Campagne référendaire.

Monsieur le Président de la République,
Messieurs les Présidents des Partis membres du RHDP ,
Monsieur le Président du Directoire du RHDP,
Militantes et Militants du RHDP ,
Ivoiriennes et Ivoiriens,
Il est des moments qui marquent la vie d’une nation. Celui que nous vivons en ce moment en est un. Tout comme le six août 1960, veille de l’accession de notre pays à l’indépendance, nous nous apprêtons à entrer dans une ère nouvelle, celle de la Troisième République.
Mais si nous sommes allés à l’indépendance, un peu dans l’inconnu, cette fois ci, nous entrons dans la Troisième République nourris de l’expérience de plus d’un demi-siècle de vie commune, de gestion administrative et politique , bref, de vie de citoyens d’un pays moderne.
Nous avons eu le temps en effet, de pratiquer et d’examiner le fonctionnement de nos institutions. Nous connaissons nos succès mais aussi nos faiblesses. Nous avons pu interroger nos sachants et singulièrement nos élus, notamment nos parlementaires, et nous avons pu ainsi dégager ce qui est bon pour le peuple ivoirien afin de lui proposer une constitution qui rallie la grande majorité des concitoyens.
Je me réjouis de certaines dispositions, contenues dans le préambule de cette constitution, dispositions qui vont écarter de notre pays, la tentation du raccourci que certains prennent pour accéder ou se maintenir au pouvoir, par des voies violentes et non démocratiques. En effet, les alinéas 13 et 14 du préambule de la nouvelle constitution stipulent:
– » alinéa 13: Réprouvons tout mode non démocratique d’accession ou de maintien au pouvoir;
-alinéa 14: Condamnons tout changement anticonstitutionnel de gouvernement et déclarons que les auteurs de ce crime subiront la rigueur de la loi ».
Il est heureux que le spectre de coup d’Etat ou autre action violente soit désormais écarté de notre pays et que les auteurs qui ne sont que des hors-la-loi dont nous avons souffert des actions et qui ont occasionné de nombreuses pertes en vies humaines et ont eu pour effet de retarder de plusieurs années la marche du pays ne puissent plus rester impunis pour les crimes commis! C’est ici le cas de redire ensemble: À bon entendeur, salut!
Ivoiriennes, ivoiriens,
Le président Alassane Ouattara , homme de conviction ,homme de parole et homme de foi, a pris des engagements devant le peuple de Côte d’Ivoire pour lui proposer une constitution qui règle une bonne fois pour toutes le problème de succession , facteur d’instabilité et de crise . En effet, la constitution qui nous est proposée est un gage de paix et de stabilité qui redonne à l’Ivoirien sa dignité.
Je vous invite donc, quel que soit le bord politique auquel vous appartenez,
à approuver cette constitution qui, contrairement à ce que certains peuvent penser
est destinée à assurer le bien-être de tous .
Allons donc partout dans toute la Côte d’Ivoire, comme un seul homme, pour faire voter cette constitution qui nous est proposée à une écrasante majorité.
Allez partout, et comme à l’accoutumée, ramenez nous un score sans appel qui sera la preuve de votre adhésion totale à la Troisième République.
Vive le Rassemblement des Houphoutistes pour la Démocratie et la Paix !
Vive la Côte d’Ivoire, une et indivisible ; moderne et prospère
Je vous remercie de votre attention.
Henri Konan BEDIE
Quelques images
dsc_0090

dsc_0234

dsc_0336

dsc_0382

dsc_0408

dsc_0412

dsc_0435

dsc_0449

dsc_0455

dsc_0467

dsc_0550

dsc_0680

dsc_0681

dsc_0808

guikahue_dsc_0212