En Côte d’Ivoire, après la remise de l’avant-projet de Constitution, samedi 24 septembre, le président Alassane Ouattara s’est rendu, ce lundi 26 septembre, à la rencontre de son allié politique, l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié. Les deux hommes se sont entretenus de l’avant-projet de la nouvelle Constitution et le président Ouattara dit être venu prendre conseil auprès du président Bédié.

C’est au titre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition de la majorité, et pour prendre conseil auprès de son aîné que Alassane Ouattara s’est entretenu, pendant une heure, avec l’ancien chef de l’Etat.

Sur le perron de la résidence d’Henri Konan Bédié, les deux hommes sont apparus côte à côte pour expliquer qu’ils avaient vu, ensemble, comment présenter de la meilleure des manières le document constitutionnel à l’Assemblée nationale le 5 octobre prochain, avant que celui-ci soit adopté en Conseil des ministres, mercredi prochain.
« Et nous ferons des propositions, bien sûr au président de l’Assemblée nationale et au groupe parlementaire du RHDP pour que l’avant-projet soit examiné le plus tôt possible, bien avant mi-octobre, pour permettre le référendum dans les délais appropriés. Tout doit être mis en œuvre pour que cette troisième République soit une réalité dès le début de l’année prochaine, ce que sous-entend que les élections législatives doivent se tenir avant la fin de l’année », a déclaré le président Alassane Ouattara.

A ses côtés, le président Konan Bédié ne dit pas un mot. On ne saura donc pas ce que le sphinx de Daoukro pense de certains articles de la nouvelle Constitution comme la fin de l’âge limite pour être candidat à la présidentielle ou encore de la suppression de l’article 35 sur la nationalité des candidats.