IMG_0007
Samedi 02 juillet 2016, s’est tenu à Gagnoa à l’Hôtel Mirador un séminaire de formation de la JPDCI URBAINE qui a vu la participation des membres du Bureau Exécutif National, les membres des commissions nationales techniques les commissaires politiques et les coordonnateurs ; avec une forte présence des membres de l’ancien bureau de la JPDCI venus apporter leur soutien. Ce séminaire avait pour thème : « la JPDCI URBAINE face aux défis actuels : Formation, Redynamisation et Autonomisation ».
Cette journée de formation à l’attention des responsables de la jeunesse urbaine du PDCI-RDA s’articulait autour de quatre sous-thèmes.
– Sous-thème 1 : Le PDCI-RDA d’hier à nos jours : de sa création, de son idéologie et de son évolution.
-Sous-thème 2 : Quelle stratégie d’animation pour la redynamisation des coordinations JPDCI.
-Sous-thème 3 : Emploi et jeunesse : quelles perspectives ?
-Sous-thème 4 : Techniques de montage de projet et recherche de financement.
_MG_9766

_MG_9787

_MG_9804

_MG_9806

_MG_9868
Le sous-thème 1 fut développé par Dr VEI BERNARD, membre du Bureau Politique et Délégué Départemental du PDCI-RDA de Biankouman. Par une formation participative, il commence par définir ce que c’est qu’un parti politique et une idéologie ainsi que le processus qui a conduit à la création du PDCI, qui est un parti politique fondé sur deux idéaux. Ce sont : une idéologie politico-sociale et une idéologie économique.
En ce qui concerne l’idéologie politico-sociale, le PDCI a opté pour la voie de la paix, le dialogue, la solidarité et le partage. A titre d’exemple, notre conférencier a mis en exergue la géopolitique pratiquée par le PDCI pour faire participer diverses ethnies à la construction de la nation.
Quand à l’idéologie économique, le libéralisme économique qui est un système de gestion donnant cours au libre marché a été choisi.
Abordant son évolution, le conférencier a fait référence aux 12 congrès qu’a organisé le PDCI, autour des thèmes qui pour la plupart étaient choisi en fonction de la situation sociopolitique.
Pour finir, l’animateur de ce premier sous-thème soulèvera les questions suivantes :
-Qu’a fait le PDCI-RDA ?
-Quel est le discours nouveau que doit adopter le PDCI-RDA ?
Quel est la stratégie nouvelle pour la mise en pratique de ce nouveau discours ?
Répondre à ces questions doit pouvoir nous permettre selon Dr. VEI BERNARD de relever les défis actuels et futurs qui garantiront le succès du PDCI-RDA en 2020.

Le Sous-thème 2, Animé par le Secrétaire Exécutif en charge de la jeunesse, Monsieur KAMAGATE BRAHIMA faisait reference à la stratégie d’animation pour la redynamisation des coordinations JPDCI.
Commençant son développement, monsieur Kamagaté Brahima a tenu a rappeler que la scission de la JPDCI en trois entités depuis le 12ème congrès a pour objectif de permettre à chaque entité d’être plus proche de la base. Ainsi, fera t-il mention de la circulaire du Président HENRI KONAN BEDIE qui fait mention des conditions d’élection des coordonnateurs de la JPDCI. Pour notre animateur, chaque coordination doit mettre en place un système organisationnel qui consiste à avoir des bureaux dans toutes les sections et les comités de base. Ce qui permettra donc d’avoir une base de données des jeunes de la circonscription et facilitera davantage le travail de mobilisation.
Aussi, dans un souci de redynamisation, il propose de mettre en place un système d’information (réseaux sociaux, sms et appels) qui permette d’être régulièrement en contact avec les militants afin de les fidéliser.
Au chapitre de l’animation, il est proposé que des plans d’action soient bien élaborés avec des budgets qui permettront de mener les activités.
Reconnaissant, les difficultés financières dû au manque d’emploi, Monsieur KAMAGATE BRAHIMA a exhorté les coordonnateurs à la maitrise des techniques de recherche d’emploi pour une insertion en vue de leur autonomie financière
_MG_9904

_MG_9905

_MG_9906

_MG_9909

_MG_9914

_MG_9919

_MG_9927

_MG_9930

_MG_9938
Sous-thème 3 : JEUNESSE ET EMPLOI, QU’ELLE PERSEPECTIVE ?
Ce thème fut animé par les responsables de l’Agence Emploi Jeune de la division de Gagnoa aux nombre de quatre dont le chef d’agence de Daloa représentant son collègue de Gagnoa.
Ils ont tenu à définir ce que c’est que l’emploi et ont présenté les opportunités d’emploi et d’insertion des jeunes qui pour la plupart sont précédé par l’enregistrement des demandeurs auprès de l’agence.
Pour conclure sur ce thème qui est en rapport avec le quatrième, ils évoqueront les conditions pour bénéficier d’un emploi. Conditions qui se résument à l’âge, à l’activité et à la motivation.

Sous-theme 4 : techniques de montage d’un projet et de recherche de financement.
Animé également par les mêmes responsables de l’Agence Emploi Jeunes, ce thème a été on développé autour de cinq (5) points majeurs à savoir :
– La présentation du projet (justification, description et présentation de financement)
– Etude du marché (analyse de l’offre)
– Stratégie de marketing à savoir la politique du produit, du prix et de la communication
– Etude technique, c’est-à-dire situation géographie, le projet ou l’entreprise doit être bien située et définir les besoins en approvisionnement
– Etude financier c’est-à-dire le coût du projet afin de demander un prêt.

Les débats ont été enrichissants et se sont déroulés dans une atmosphère de convivialité.

Fait à Gagnoa, le 02 juillet 2016