DSC_4047
Le Comité électoral du PDCI-RDA présidé par Emmanuel N’goran Niamen va rentrer dans la phase de réception des dossiers des candidats au parrainage du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) aux prochaines élections générales qui débutent avec les législatives en novembre 2016. Ces législatives seront donc un test de discipline. Les candidats ont tous signé un engagement qui stipule que s’ils ne sont pas retenus par la direction du parti, ils s’engagent à ne pas aller en candidats indépendants.
Dans les circonscriptions où il y a plusieurs candidats à la candidature du PDCI-RDA, il sera procédé à des négociations pour sortir un candidat consensuel. Mais si le consensus échoue, le Comité électoral aura recours aux primaires. Dès lors, si un candidat n’a pas été choisi et qu’il va déposer son dossier, malgré tout, à la Commission électorale indépendante (CEI) pour briguer, malgré le refus du PDCI, le poste de député, « il sera sanctionné », avait prévenu le chef du Secrétariat Exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué, lors des interviews accordées à www.africanewsquick.net.
Cependant, il y a des militants qui ne postulent pas au parrainage du parti et qui vont déposer directement leurs candidatures indépendantes à la CEI. « Ceux-là se seront exclus de fait du parti, eux-mêmes », avertit le N°2 du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny et présidé par Aimé Henri Konan Bédié.
Tous les cadres, qui se réclament militants du PDCI-RDA et qui veulent briguer des postes électifs, sont donc prévenus.
Guy TRESSIA