24 LE PDT DU FPI
La cérémonie officielle de présentation des condoléances au président du Pdci Rda, Henri Konan Bédié et à sa famille, à l’occasion du décès de Mamie Bédié Kra Madeleine, a pris fin mercredi 01/06 à Pepressou.
Bien avant le passage du Fpi, qui constituait le moment fort de la journée, c’est une délégation en provenance de Gagnoa, particulièrement (le canton Paccolo et les chefs de communautés Goli, Ayaou, Ahitou, Walèbo, Gôdè…) les parents du Secrétaire exécutif du Pdci-Rda, Maurice Kakou Guikahué, qui sont venus dire «Yako» à la famille Bédié. Leur porte-parole, Agoblé Gnahoua Alexandre (chef du village de Dikouépalégnoa, village du Chef du Secrétariat exécutif), a indiqué que malgré le décès de leur fils et frère Parfait Gohourou, ils ne pouvaient pas rester à Gagnoa, au moment où le président du Pdci Rda pleure sa sœur. Ils ont manifesté leur soutien par des dons en nature et en espèces. Le royaume du Sanwi conduit par sa majesté Amon N’Douffou 5, roi du Sanwi, était également présent le même jour (01/06) à Pepressou. Ahissan Blaise, son porte-parole a traduit la douleur de la Cour royale face au décès de Bédié Kra Madeleine avant de faire aussi des dons. Puis, le Front Populaire Ivoirien (Fpi), conduit par son président Pascal Affi N’Guessan s’est présenté à la famille éplorée. Son président était à la tête d’une forte délégation comprenant les membres de son parti, dont Gossio Marcel, Allou Eugène. Le porte-parole, Amani Souaméa a souligné que la nouvelle qui est parvenu de Daoukro n’est pas bonne. Et le Fpi ne peut rester en marge du deuil qui frappe le président Bédié et sa famille. C’est donc la raison pour laquelle, le président du parti a tenu à effectuer le déplacement jusqu’à Pepressou, accompagné de ses proches collaborateurs, pour venir soutenir le président du Pdci Rda. Un soutien qui s’est manifesté par des dons en nature et en espèces.
Après le Fpi, il y a eu le passage de la délégation du Djuablin, avec à sa tête Nanan Agnini Bilé 2, roi du Djuablin. Kouadio N’Doli, le porte-parole a présenté au nom de tous, les condoléances du roi à Bédié et à sa famille.
Une délégation spécifiquement de chefs terriens et de communautés a quitté San Pedro pour la même cause. Son porte-parole, Akou Tanoh, a exprimé leur solidarité à la famille éplorée à travers des dons en nature et en espèces.
La plus forte mobilisation, de ce dernier jour des condoléances, a été réalisée par la Marahoué, qui s’est déplacé avec 600 personnes dont 200 chefs traditionnels. Kouamé Vincent, son porte parole, a signifié les liens qui unissent leur région à Bédié. D’où leur empressement à venir lui dire «Yako» et participer à toutes les étapes des funérailles. Aussi, plusieurs familles ont mis à profit cette dernière journée, pour apporter leur soutien au président Bédié.
Tous ces passages ont été marqués par des dons en nature et en espèces, afin que la famille Bédié puisse organiser les funérailles dans de bonnes conditions.
Cabinet du Président Bédié
Les images fortes du 5ème et dernier jour des condoléances
1. la forte délégation du village du ministre Guikahué

2 le ministre guikahué explicant au Pdt BEDIE les paroles  des chansonnières bété de son village

3 le chef de canton du village du  S E GUIKAHUE

4 vue de la délégation de Dikoïpalenoua

5 le porte parole de  dikoîpalenoua

8 le gl OUASSENAN vice Pdt du PDCI et dpté de katiola  exprimant sa compassion au pdt BEDIE

12 le roi nanan AGNINIBILE 2 saluant le pdt BEDIE

15 monsieur BOTI BI ZOUA conduisant la forte délégation  de la MARAHOUE exprimant sa compassion au PDT BEDIE

28 LE patron du journal le mandat

35 le pdt de la fondation HKB