Côte d’Ivoire / La jeunesse du PDCI-RDA exhortée à travailler pour rendre leur parti incontournable

Bouaké – Un membre du bureau politique, Albert Kacou Tiapani, conduisant une mission du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA), a exhorté, dimanche, à Bouaké, la jeunesse à « travailler pour rendre leur parti incontournable » sur l’échiquier politique national.

Lançant l’appel à la cérémonie de clôture des festivités éclatées des 70 ans du PDCI-RDA initiées par la délégation départementale, M. Kacou Tiapani a indiqué que le parti compte sur tous les militants en particulier sur les jeunes pour la promotion des idéaux notamment, le libéralisme, le dialogue, la solidarité, la cohésion sociale, la paix et la stabilité qui le caractérise.

Un militant élevé au grade de grand officier à l’occasion de la fête des 70 ans du parti, après plusieurs autres distinctions, Kouamé Yapi Célestin âgé de 76 ans, a rejoint cet appel en exhortant les jeunes à un militantisme sincère et à ne pas se laisser guider par les gains pécuniaires.

Le président du comité d’organisation des festivités locales de l’anniversaire du parti d’Houphouet Boigny, par ailleurs, maire de Djébonoua, Edouard Tinguin, pense que les parents en militants de foi ont accompli leur part de mission en contribuant à la construction du pays.

Selon lui, ils ne sont plus à convaincre parce qu’ils ne peuvent pas se laisser détourner. Il appartient à la « génération de charnière » qui a vu les dernières prestations du PDCI-RDA avant qu’il ne perde le pouvoir, de le « vendre aux plus jeunes » qui n’ont pas connu ses bienfaits.

(AIP)

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.