Rhdp/ Parti unifié: Les préparatifs des 70 ans du Pdci-Rda dans la confusion

Ce n’est pas du tout la sérénité chez le président du Pdci-Rda, actuellement. Henri Konan Bédié doit avoir le sommeil suffisamment trouble ces derniers temps.

Notamment avec cette autre fronde de la jeunesse de son parti et d’une parti de ses cadres en colère contre la toute dernière position qu’il vient de prendre le lundi dernier, à propos du parti unifié dont il s’est fait le chantre depuis 2014. L’héritier politique de feu le président Félix Houphouet-Boigny, qui a remporté une première victoire contre des barons du Pdci, qui s’étaient élevés contre son appel à Daoukro faisant du président sortant, Alassane Ouattara, le candidat unique de l’Alliance des Houphouétistes, suscite à nouveau la colère de ses partisans pour avoir décidé que le parti unifié porte le nom du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Au départ, pourtant, Henri Konan Bédié se sera battu pour que cette formation politique ne repose que sur la restauration de l’héritage politique à lui légué par son illustre prédécesseur. Le président du Pdci aura usé de diverses tribunes pour appeler ses alliés du Rhdp, sortis tous des entrailles de son parti, à la réunification afin de reconstituer la grande famille divisée. Il aura même posé de grands pas en faisant endosser le projet par le bureau politique du Pdci-Rda du 17 novembre 2015. Ses partisans étaient déjà dans cette dynamique quand, cédant certainement à l’opposition du Rdr et de l’Udpci, le président Bédié a reculé, optant pour le Rhdp, proposition faite par ces derniers, comme dénomination du parti unifié. Un volte-face qui est à l’origine de la levée de bouclier chez ses propres partisans. Ceux-ci lui reprochant de travailler à la disparition de l’héritage politique dont il est le légataire. A la fois sous le marteau des dirigeants du Rdr, qui ne veulent pas entendre parler de retour au Pdci-Rda, et l’enclume des militants de son parti, qui récusent tout reniement de soi pour un quelconque parti unifié en dehors de la formation Houphouet-Boigny, c’est un Bédié dos au mur qui regarde évolue la situation. Laquelle intervient dans un contexte particulier qui aurait voulu que tous ses partisans et lui soient à la fête. En effet, le Pdci-Rda aura 70 ans bientôt. Le 9 avril prochain, le parti Houphouet-Boigny et de ses compagnons de lutte sera septuagénaire. Un anniversaire que les cadres et militants auraient souhaité fastueux notamment avec la réunification, si ce projet aboutissait. En lieu et place, c’est dans la confusion totale que cet anniversaire se prépare aujourd’hui, eu égard à l’ambiance qui prévaut à l’intérieur de ce parti, traversé par les divergences de vue, voire des adversités. A deux mois de l’anniversaire de leur parti, c’est quasiment la dispersion au sein du Pdci-Rda. Une atmosphère délétère sur fond des échecs au sein de l’Alliance des Houphouétistes qui, elle-même, bat de l’aile.

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.